Alain Moloto sera inhumé ce vendredi au cimetière Nécropole à Kinkole

Frère Alain Moloto

Fin de parcours d’un musicien

Après la levée du corps de la morgue du centre hospitalier Nganda ce vendredi 9 août, la dépouille mortelle du responsable du groupe « Adorons l’Eternel » (GAEL Music), le frère Alain Moloto, sera exposé au stade des Martyrs de la Pentecôte. Il sera inhumé au Cimetière Nécropole, à Kinkole.

Décédé le vendredi 2 août 2013 au centre Nganda à Kinshasa, le responsable du groupe « Gael Music », Alain Moloto, sera conduit ce vendredi 9 août 2013 au Cimetière Nécropole à Kinkole.

Selon le programme rendu public, la levée du corps de la morgue du centre Nganda est prévue le même vendredi 9 août et la dépouille mortelle sera exposée au stade des Martyrs de la Pentecôte.

De son côté, le responsable des musiciens chrétiens, le frère Patrice Ngoyi Musoko, a appelé tous les chrétiens à s’unir pour rendre un hommage mérité à l’illustre disparu.

Le frère Patrice Ngoyi qui a lancé l’appel depuis la ville de Bandundu où il séjourne, a promis de regagner Kinshasa pour participer à ces obsèques.

Le frère Alain Moloto, qui venait de fêter ses 52 ans, était malade depuis plusieurs mois. Il avait été transféré en Afrique du Sud avant de revenir à Kinshasa. Les démarches étaient en cours pour l’évacuer de nouveau à l’étranger à fin d’y recevoir les soins appropriés.

La renommée d’Alain Moloto et de GAEL Music en général va bien au-delà des frontières de la République démocratique du Congo. Alain Moloto était connu pour ses compositions profondes et poétiques.

Il faut dire à ce niveau que cette énième mort que vient de frapper à la porte de GAEL est une preuve probante que le groupe musical traverse des moments particulièrement difficiles. Après les décès de la chanteuse Marthe Bulay, des suites d’une courte maladie au mois de juin, et de Christian Mvuanda, dans un accident de la circulation au mois de juillet, voilà que c’est la tête du groupe qui s’en va.

Parcours musical d’Alain Moloto

Né à Kisangani, le 27 juillet 1961, Alain Moloto a dévoué sa vie à Jésus-Christ, à son Dieu. Il a effectué une grande partie de ses études dans la ville de Lubumbashi avant de rejoindre Kinshasa pour les humanités et les études supérieures. Son style de chant et la profondeur de ses messages font de lui un adorateur particulier. Alain Moloto est marié à Christine Tshiabu, ils ont eu quatre enfants dont deux filles et deux garçons.

En 1983, lorsqu’il débute ses études supérieures à l’ISC (Institut supérieur de commerce), il s’engage dans le théâtre universitaire. Il y joue le rôle de chantre et de parolier. Sa grande et merveilleuse surprise est qu’en dehors du théâtre, les gens s’intéressaient vraiment à ses chansons. Il est ainsi poussé un peu plus tard a embrassé une carrière en solo. Avec sa guitare, il compose et chante des cantiques d’un autre tempérament : ils permettent à ceux qui l’entendent d’entrer dans une profonde méditation.

Plus tard, il va créer son premier groupe : « La main de l’Eternel ». Au début de la décennie 90, le frère Gaël co-anime, sur les ondes de la radio chrétienne Sango Malamu l’émission « Musique chrétienne ». C’est à partir de ce moment qu’il sent un besoin d’adoration dans la population congolaise. Seul obstacle, ses textes et chansons sont pour la plupart en français et pourtant la masse ne comprend pas très bien la langue de Voltaire.

Il fait la distinction entre la louange universelle qui est l’apanage de tout être et la louange des rachetés qui nécessite de passer par la croix pour les choses dans une autre vision. « Le chrétien qui s’associe aux païens pour adresser une louange à l’Eternel se rabat au niveau de la louange universelle. La première vie est celle de la louange universelle tandis que la seconde, est celle de l’activité sacerdotale », a-t-il fait noter.

La Rédaction du journal Le Potentiel est de cœur avec le grand chantre de Dieu qui vient de quitter la terre des hommes. Elle présente ses condoléances les plus attristées à la famille de l’illustre disparu.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Lire en pdf

Contact

Nous écrire :
technique@lepotentielonline.com

Coordinateur
Angelo Mobateli
T. +243 998 40 71 93
E-mail : mobateliangelo@yahoo.fr

Marketing

Franck Lukusa
T +243 811 977 609
T.+243 990 991 286
T.++243 856 467 702
E-mail : fralukas226@gmail.com

Manager
Christian Mutinga
T.+32 493 378 652
E-mail : christianmutinga@yahoo.fr

Connexion

Recherche

Visiteurs

21629415
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Total
28688
41554
194772
17221004
21629415

Your IP: 54.82.166.45
Server Time: 2014-10-31 17:38:20

Qui est en ligne

Nous avons 486 invités et aucun membre en ligne