Nouvelle citoyenneté : la Société civile sollicite l’implication du ministre de tutelle pour la mise en œuvre effective

Nord-Kivu

Préoccupés par la manière dont les Congolais, en général, et ceux du Nord-Kivu, en particulier, se comportent, les membres de la Société civile du Nord-Kivu sont allés à la rencontre du ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté, Lambert Mande Omalanga.

Une forte délégation de la Société civile du Nord-Kivu a été reçue le mardi 23 juillet par le ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté, Lambert Mande Omalanga. Au menu de leurs entretiens, l’épineux problème de la nouvelle citoyenneté qui a du mal à s’enraciner dans le quotidien des habitants du Nord-Kivu. Ces acteurs de la Société civile, décidés à lutter contre les anti-valeurs qui caractérisent l’ensemble de leur terroir, se sont résolument tournés vers le ministre de tutelle pour solliciter son implication dans ce combat ils mènent depuis.

En effet, le concept « nouvelle citoyenneté » incorporé dans la structure du gouvernement veut que le commun des Congolais l’intègre dans son vécu quotidien en vue d’un « changement de mentalité ». Le combat contre les anti-valeurs devrait cesser d’être opérationnel simplement devant des attitudes et comportements qui défient et narguent l’ensemble de la communauté ; mais a priori se focaliser sur le formatage de l’homme congolais afin de le rendre compatible avec les objectifs de la Révolution de la modernité tant prônée par le chef de l’Etat.

Cette mission étant assignée au ministre des Médias qui a charge de vulgariser concept «initiation à la nouvelle citoyenneté», la Société civile du Nord-Kivu se dit prête à mener ce combat qui consiste à faire en sorte que les Congolais vivent dans une société qui respecte les normes, incarne les valeurs, se conforme aux standards et possède des repères.

Au sortir de l’audience, la délégation de la Société civile du Nord- Kivu se dit rassurée par les recommandations lui faites par le ministre des Médias.

Néanmoins, bon nombre d’observateurs estiment que l’initiation à la nouvelle citoyenneté doit éviter d’orienter son action uniquement vers la population. Elle doit, pour être efficace, partir du sommet de l’Etat. Car ce n’est pas le Congolais moyen qui s’adonne aux constructions anarchiques, au détournement des deniers publics…», ont-ils fait remarquer.

Chacun des Congolais devait, où qu’il soit, se poser la question de savoir si notre société a réellement négligé les normes, les valeurs, les standards et les repères qui fondent sa raison d’être. Voilà le défi majeur auquel chaque citoyen doit trouver une réponse.

Tout en saluant l’initiative du gouvernement, nombreux sont les compatriotes qui souhaitent que le chef de l’Etat prêche par l’exemple en mettant hors d’état de nuire ceux que l’on appelle souvent des « kuluna en cravate » (NDLR : les criminels à col blanc). Ou encore que la justice soit équitable pour tout le monde. C’est à ce prix que l’initiation à la nouvelle citoyenneté peut contribuer au vrai changement de mentalité en RDC au lieu d’aligner des slogans creux.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Lire en pdf

Contact

Nous écrire :
technique@lepotentielonline.com

Coordinateur
Angelo Mobateli
T. +243 998 40 71 93
E-mail : mobateliangelo@yahoo.fr

Marketing

Franck Lukusa
T +243 811 977 609
T.+243 990 991 286
T.++243 856 467 702
E-mail : fralukas226@gmail.com

Manager
Christian Mutinga
T.+32 493 378 652
E-mail : christianmutinga@yahoo.fr

Connexion

Recherche

Visiteurs

21273232
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Total
7201
44643
141115
16928707
21273232

Your IP: 54.161.181.49
Server Time: 2014-10-23 03:42:40

Qui est en ligne

Nous avons 400 invités et aucun membre en ligne