A la Une

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Les temps sont durs en ce moment pour la diplomatie congolaise et surtout pour le régime au...

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Au Centre interdiocésain, c’est la dernière ligne droite. Et pourtant, on est encore loin...

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Au courant de cette semaine, plusieurs personnalités engagées dans la résolution de la...

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Contrairement à toutes les spéculations qui ont circulé au sujet d’un éventuel soutien de...

Compte à rebours

Compte à rebours

A quarante-huit heures du délai butoir de la signature de l’arrangement particulier, qui...

Imprimer

Cinq questions à Denis Charbit

Écrit par Le Figaro.fr. Publié dans 5 Questions à...


1. L’escalade se poursuit entre Israël et le Hamas. Alors que des dizaines de roquettes ont visé Jérusalem et Tel-Aviv mardi, l'aviation israélienne a mené 160 raids de représailles sur le territoire palestinien et on dénombre déjà des dizaines de victimes côté palestinien. Bien que sous la pression de son aile droite qui prône une éradication du Hamas, Benyamin Netanyahou, pourtant tenant d'une ligne dure, a hésité à riposter. Comment l'expliquez-vous?
L'aile droite est dans son rôle. Mais je pense que son attitude sert Benyamin Netanyahou. Cela lui permet de se recentrer. Concernant le Hamas, si, en 2009 durant l'opération Plomb durci, le gouvernement israélien avait pu concevoir son éradication totale pour laisser le Fatah prendre les devants, cette fois-ci, ce scénario est totalement exclu.

Imprimer

Cinq questions à Michel Kilo

Écrit par Jeune Afrique. Publié dans 5 Questions à...


1. Quelle est la situation de la révolution sur le terrain ?
Les éléments démocrates et modérés sont dans une situation très grave, pris entre les succès militaires du régime et le développement des organisations intégristes de l’autre côté, type État islamique (EI) ou Jabhat al-Nosra (JAN).

Imprimer

Cinq questions à Mahmoud Ali Youssouf

Écrit par Jeune Afrique. Publié dans 5 Questions à...



1. Le partenariat stratégique avec les États-Unis vient d'être consolidé et la présence militaire américaine sera prolongée. Mais Djibouti est très courtisé, notamment par Pékin et Moscou. N'avez-vous pas peur que Washington en soit irrité ?
Nous avons en effet été approchés par les Russes, qui souhaitent participer à la lutte contre la piraterie et protéger leurs navires. Nous fournissons déjà des services à leurs forces navales en leur offrant des facilités de mouillage lorsqu'elles accostent à Djibouti.

Articles récents

APPEL NATIONAL A CANDIDATURES
lundi 27 mars 2017
Projet « Formation, Recherche, Environnement dans la Tshopo » (FORETS) Université de Kisangani, Faculté des Sciences B.P. 2012 Kisangani   APPEL NATIONAL A CANDIDATURES ALLOCATION DU FONDS DE SOUTIEN A LA...