A la Une

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Imprimer

La RDC et l’Ouganda s’engagent à « œuvrer de concert pour mettre fin à l’existence des groupes armés dans la région » des Grands Lacs

Écrit par Stanislas Ntambwe le . Publié dans 5 Questions à...

A l’issue des travaux de la sixième session ordinaire de la grande Commission mixte entre la République démocratique du Congo (RDC) et la République de l’Ouganda, tenus du 26 au 27 août 2014 à Kinshasa, les deux pays se sont engagés à « œuvrer de concert pour mettre fin à l’existence des groupes armés dans la région » des Grands Lacs ».

Imprimer

Cinq questions à Whaleed Kafil

Écrit par Echos de la Monusco le . Publié dans 5 Questions à...


1. A quelle force appartenez-vous, et que faites-vous exactement à la MONUSCO ?

Je fais partie intégrante de la force pakistanaise au sein de la MONUSCO. Notre mission, ici, est d’assurer la paix et la protection des civils. Nos tâches, notre rôle, notre conduite ainsi que le mode de nos opérations sont bien définis dans le cadre de notre mandat.

Imprimer

Cinq questions à Serge Eholié

Écrit par J.D.D.FR le . Publié dans 5 Questions à...


1. Pourquoi rencontre-t-on autant de difficultés à endiguer l’épidémie d’Ebola qui sévit depuis des mois dans l’Ouest de l’Afrique ?
Le virus se comporte comme un feu de brousse. S’il est cantonné à des petits villages reculés, ses effets sont limités. C’est triste à dire, mais plus vite le virus tue, moins il se transmet.

Imprimer

Cinq questions à Sylvain Baize

Écrit par pourquoidocteur le . Publié dans 5 Questions à...


1. Etes-vous surpris par l'ampleur de cette épidémie d'Ebola ?
Oui. Effectivement, j'ai été un peu surpris de l'ampleur avec laquelle l'épidémie est repartie. Quand on était fin avril-début mai, j'avais bon espoir que l'épidémie soit endiguée puisqu'on n’avait plus de cas au Libéria, et très peu en Guinée (plus à Conakry).

Articles récents

La dégradation de la situation humanitaire dans  la région du Kasaï causée par les affrontements de triste mémoire risque de provoquer des maladies, tueries, particulièrement pour les femmes et les...