A la Une

Bruits des bottes

La guerre reste donc cyclique dans la partie Est de la République démocratique du Congo et...

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Tenir les élections à fin 2017 est le credo entonné à l’unanimité par l’ensemble des Congolais...

Nouvelles preuves

Nouvelles preuves

Au-delà du fait que les tueries du Kasaï constituent une perte pour la nation, d’aucuns pensent...

Alexis Thambwe Mwamba:

Alexis Thambwe Mwamba: "Moïse Katumbi peut rentrer, mais…"

A quoi jouent les autorités de la RDC face au dossier Moïse Katumbi ? Dans une conférence de...

Ingérence extérieure ?

Ingérence extérieure ?

Un sit-in des Congolais, mobilisés autour de la Nouvelle classe politique et sociale (NCPS), a...

Imprimer

Cinq questions à Whaleed Kafil

Écrit par Echos de la Monusco. Publié dans 5 Questions à...


1. A quelle force appartenez-vous, et que faites-vous exactement à la MONUSCO ?

Je fais partie intégrante de la force pakistanaise au sein de la MONUSCO. Notre mission, ici, est d’assurer la paix et la protection des civils. Nos tâches, notre rôle, notre conduite ainsi que le mode de nos opérations sont bien définis dans le cadre de notre mandat.

Imprimer

Cinq questions à Serge Eholié

Écrit par J.D.D.FR . Publié dans 5 Questions à...


1. Pourquoi rencontre-t-on autant de difficultés à endiguer l’épidémie d’Ebola qui sévit depuis des mois dans l’Ouest de l’Afrique ?
Le virus se comporte comme un feu de brousse. S’il est cantonné à des petits villages reculés, ses effets sont limités. C’est triste à dire, mais plus vite le virus tue, moins il se transmet.

Imprimer

Cinq questions à Sylvain Baize

Écrit par pourquoidocteur . Publié dans 5 Questions à...


1. Etes-vous surpris par l'ampleur de cette épidémie d'Ebola ?
Oui. Effectivement, j'ai été un peu surpris de l'ampleur avec laquelle l'épidémie est repartie. Quand on était fin avril-début mai, j'avais bon espoir que l'épidémie soit endiguée puisqu'on n’avait plus de cas au Libéria, et très peu en Guinée (plus à Conakry).

Imprimer

Cinq questions à Peter Piot

Écrit par London School of Hygiene. Publié dans 5 Questions à...


1. Qu’est-ce qui a motivé votre prise de position ?
C'est maintenant qu'il faut faire bouger les choses et autoriser les traitements expérimentaux en Afrique. Jusqu'à l'administration d'un médicament non encore testé chez l'homme, le ZMapp, aux deux humanitaires américains, on ne parlait que de prévention et pas des produits en développement.

Articles récents

Bruits des bottes
vendredi 23 juin 2017
La guerre reste donc cyclique dans la partie Est de la République démocratique du Congo et particulièrement dans les deux Kivu.  Cette partie du Congo Kinshasa est décidément, sous le régime du...