A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Imprimer

Cinq questions à Alpha Condé (*)

Écrit par Tirées de « Le Patriote » le . Publié dans 5 Questions à...


 1. Quelle est votre vision pour une Guinée Nouvelle ?

 Vous savez, quand je suis devenu président, j’ai dit que j’ai hérité d’un pays, pas d’un Etat. Parce que l’administration guinéenne était quasiment inexistante. La gestion était catastrophique. Mon premier souci était d’établir l’équilibre macro-économique et de sortir du PPTE.

Imprimer

Cinq questions à Ajaya K. Bramdeo (*)

Écrit par Tirées de www.ptb.be. le . Publié dans 5 Questions à...


1. Un second grand thème à l’occasion du 50ème anniversaire de l’UA est « la renaissance africaine ». Pourquoi ?

Depuis 1963, la quasi-totalité des pays d’Afrique se sont libérés du colonialisme et, en 1994, le régime de l’apartheid a été supprimé en Afrique du Sud. De la sorte, les deux principaux objectifs de l’OUA ont été réalisés, après 31 ans. En outre, la situation mondiale s’est modifiée rapidement, depuis les années 90. Il y a eu la chute du mur de Berlin, le nouvel ordre mondial et la mondialisation sont devenus les termes à la mode. L’Afrique avait besoin d’une renaissance, d’une résurrection.

Articles récents

Trois jours après l’attaque de son domicile, à Kinshasa, le président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), Joseph Olenghankoy, s’interroge sur l’absence d’intervention de la police. Celui...