A la Une

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l’ambassadrice des Etats-Unis à...

Le démineur

Le démineur

Aussitôt que le témoin lui a été passé par son homologue angolais, le nouveau pilote de la...

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

Imprimer

Cinq questions à Raymond Meleiro (*)

Écrit par Robert Kongo, correspondant en France le . Publié dans 5 Questions à...

1.    Un an après l’élection de François Hollande, quel regard portez-vous sur sa première année à la tête de l’Etat ?

Après une année à l’Elysée, le bilan de François Hollande est décevant. La situation de la France et des Français se dégrade dans tous les domaines. Echec  est le mot qui résume le mieux son action à la tête de l’Etat. La liste est longue !  Echec sur la cohésion nationale : François Hollande a divisé en profondeur cette société qu’il prétendait apaiser.

Imprimer

Cinq questions à Rhodi Mellek (*)

Écrit par jeuneafrique le . Publié dans 5 Questions à...

1. Comment est-ce que le PYD et les Kurdes en général considèrent la crise : révolution ? Guerre civile ?...

Les Kurdes ont accueilli le soulèvement contre le régime comme une excellente nouvelle pleine d'espoirs. Il faut se souvenir que le 12 mars 2004, un match de foot dans la ville de Qameshli avait été interrompu par des casseurs arabes. La population avait alors massivement investi les rues en dénonçant les autorités. C'était un événement majeur car là aussi, la population avait dépassé sa peur du régime. Et de nombreux Kurdes l'ont payé très cher.

Imprimer

Cinq questions à Macky Sall (*)

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans 5 Questions à...


 1.    Quelle est votre analyse de la situation au Mali aujourd'hui et êtes-vous en faveur d'un retour rapide de l'armée malienne à Kidal?

La crise malienne est intervenue à un moment où le Sahel dans son ensemble était la cible de plusieurs groupes terroristes qui ont alimenté leur activité à partir du trafic de drogue et des rapts d'Européens. Le Mali étant un territoire vaste, il a été le ventre mou par lequel Aqmi est entré, avec ses excroissances africaines comme Boko Haram au Nigeria et le Mujao. Grâce à la communauté internationale et à la Cédéao, nous allons revenir à la normalité constitutionnelle avec l'organisation d'une élection présidentielle fin juillet, malgré quelques difficultés autour de Kidal où se trouve aujourd'hui le MNLA.

Imprimer

Cinq questions à Stefaan Marysse (*)

Écrit par jeuneafrique le . Publié dans 5 Questions à...

1. Quel regard portez-vous aujourd’hui sur l’évolution de la situation économique et sociale de ces deux dernières décennies en RD Congo ?

Le Congo ressemble à un verre, à moitié plein pour les uns, à moitié vide pour les autres. Cela dépend de l’observateur. Mais si on n’a pas vécu dans ce pays pendant les très difficiles années 1990, on ne comprendra pas combien la RD Congo est en train de changer. À mon sens, le pays a entamé les premiers pas d’une reconstruction qui pourrait l’aider à se relever. L’inflation est maîtrisée.

Articles récents

Le Cardinal Monsengwo serait une personnalité « expérimentée, consensuelle, apolitique, soucieuse de l'intérêt général, gardienne des archives de la conférence nationale souveraine, base de la fondation...