A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Cinq questions à David Le Breton (*)

Écrit par Cairn.info le . Publié dans 5 Questions à...

1.    Quel est précisément votre champ de recherches ?

Mon champ de recherche est relativement large. Deux grands axes dominent : c’est l’anthropologie du corps et puis l’anthropologie des conduites à risques. Les deux se rejoignant d’ailleurs souvent. Je crois qu’à l’origine de mes recherches, il y a certainement le fait d’avoir été un adolescent et un jeune mal dans sa peau si je puis dire. Cela m’a amené à essayer de comprendre comment les sociétés humaines fabriquent des émotions, des perceptions, des représentations du corps, comment les sociétés humaines ritualisent leurs rapports au corps à travers le lien social.

Imprimer

Cinq questions à Raymond Meleiro (*)

Écrit par Robert Kongo, correspondant en France le . Publié dans 5 Questions à...

1.    Un an après l’élection de François Hollande, quel regard portez-vous sur sa première année à la tête de l’Etat ?

Après une année à l’Elysée, le bilan de François Hollande est décevant. La situation de la France et des Français se dégrade dans tous les domaines. Echec  est le mot qui résume le mieux son action à la tête de l’Etat. La liste est longue !  Echec sur la cohésion nationale : François Hollande a divisé en profondeur cette société qu’il prétendait apaiser.

Imprimer

Cinq questions à Rhodi Mellek (*)

Écrit par jeuneafrique le . Publié dans 5 Questions à...

1. Comment est-ce que le PYD et les Kurdes en général considèrent la crise : révolution ? Guerre civile ?...

Les Kurdes ont accueilli le soulèvement contre le régime comme une excellente nouvelle pleine d'espoirs. Il faut se souvenir que le 12 mars 2004, un match de foot dans la ville de Qameshli avait été interrompu par des casseurs arabes. La population avait alors massivement investi les rues en dénonçant les autorités. C'était un événement majeur car là aussi, la population avait dépassé sa peur du régime. Et de nombreux Kurdes l'ont payé très cher.

Imprimer

Cinq questions à Macky Sall (*)

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans 5 Questions à...


 1.    Quelle est votre analyse de la situation au Mali aujourd'hui et êtes-vous en faveur d'un retour rapide de l'armée malienne à Kidal?

La crise malienne est intervenue à un moment où le Sahel dans son ensemble était la cible de plusieurs groupes terroristes qui ont alimenté leur activité à partir du trafic de drogue et des rapts d'Européens. Le Mali étant un territoire vaste, il a été le ventre mou par lequel Aqmi est entré, avec ses excroissances africaines comme Boko Haram au Nigeria et le Mujao. Grâce à la communauté internationale et à la Cédéao, nous allons revenir à la normalité constitutionnelle avec l'organisation d'une élection présidentielle fin juillet, malgré quelques difficultés autour de Kidal où se trouve aujourd'hui le MNLA.

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.