A la Une

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Les temps sont durs en ce moment pour la diplomatie congolaise et surtout pour le régime au...

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Au Centre interdiocésain, c’est la dernière ligne droite. Et pourtant, on est encore loin...

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Au courant de cette semaine, plusieurs personnalités engagées dans la résolution de la...

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Contrairement à toutes les spéculations qui ont circulé au sujet d’un éventuel soutien de...

Compte à rebours

Compte à rebours

A quarante-huit heures du délai butoir de la signature de l’arrangement particulier, qui...

Imprimer

Cinq questions à Joseph John-Nambo

Écrit par Jeune Afrique. Publié dans 5 Questions à...


   
1. Quelle leçon tirez-vous de dernières élections locales de décembre 2013 ?
En tant que souverainistes au sein de l’Union nationale (UN), mes amis et moi avons jugé utile de ne pas nous impliquer dans cette énième mascarade électorale organisée par un pouvoir qui s’est spécialisé dans la « kleptomanie électorale ».

Imprimer

Cinq questions à André Kadima (*)

Écrit par St Augustin Kinienzi. Publié dans 5 Questions à...


1.    Pourquoi une initiative dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration ?
C’est en 1991 que je me suis investi dans le secteur de l’hôtellerie, depuis Lubumbashi, au Katanga, avec l’hôtel les Aviateurs. C’est même là que j’ai acquis une certaine expérience dans le secteur de l’hôtellerie.

Imprimer

Cinq questions à Kambale Kisumba Kamungele

Écrit par Cyprien Kapuku. Publié dans 5 Questions à...


1. Vous êtes le président de l’Association des exportateurs du café de la RDC. En cette qualité, vous venez de faire la ronde de quelques ministères à Kinshasa. Quel est l’objectif de votre démarche ?
A Kinshasa, nous sommes venus faire le plaidoyer pour le secteur du café. Dans le cadre de cette démarche, nous avons rencontré les différents ministres impliqués dans ce secteur.

Imprimer

Cinq questions à Adrien Lokonda Ekokoka

Écrit par L.C. Publié dans 5 Questions à...


1. Vous vivez depuis plus de trois ans à  Lukolela où vous travaillez dans une université de la place. Pouvez-vous parler de  problèmes socio-économiques auxquels ce territoire de la province de l’Equateur fait  face ?
Situé à plus ou moins 500 km de la ville de Mbandaka en aval, le territoire de Lukolela fait face à de multiples problèmes, tels que le délabrement très avancé de routes de desserte agricole, le manque de caisses d’épargne, le manque de transports en commun, de bateaux pouvant desservir la cité de Lukolela que l’on peut considérer comme terminus, à cet effet.

Articles récents

APPEL NATIONAL A CANDIDATURES
lundi 27 mars 2017
Projet « Formation, Recherche, Environnement dans la Tshopo » (FORETS) Université de Kisangani, Faculté des Sciences B.P. 2012 Kisangani   APPEL NATIONAL A CANDIDATURES ALLOCATION DU FONDS DE SOUTIEN A LA...