A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

Opposition du ventre

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Le 26 juin 2013, le président de la République a pris une ordonnance portant création, organisation et fonctionnement des concertations nationales. Depuis, c’est l’agitation au sein de l’Opposition politique. On s’empoigne comme au beau vieux temps des gladiateurs romains. La guerre de leadership, les ambitions démesurées, la mégalomanie, la soif des honneurs, (on me souffle aussi que le long tube digestif), mettent dos-à-dos des «frères ennemis» qui se réclament pourtant d’un même clan politique : l’Opposition.

Imprimer

Une nouvelle race de dirigeants.

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

Une nouvelle race

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

le peuple africain a besoin d’une nouvelle race de dirigeants

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils tr    ansformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

A chacun son tour

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Le vent  de la rue souffle de nouveau au pays des Pharaons. Un vent chaud et sec. Cette rue qui a déboulonné Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir en Tunisie et Hosni Moubarack en Egypte, vient d’emporter, comme une feuille morte, le président Mohamed Morsi. Ce leader influent des frères musulmans n’a eu que le temps de fêter le premier anniversaire de son règne. Les Egyptiens ont brisé l’élan à l’état embryonnaire, le jugeant contraire à leurs aspirations les plus profondes.

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une