A la Une

Signature ce jeudi  de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

Signature ce jeudi de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce...

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

L’opération d’enrôlement des électeurs démarre, ce dimanche 30 avril 2017, dans les aires...

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Entre la Majorité présidentielle (MP) et la Cenco des piques commencent à prendre des allures...

J. Kabila: deux fers au feu,  Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

J. Kabila: deux fers au feu, Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

Après avoir passé avec succès le cap du 19 décembre 2016, alors que tous les indicateurs...

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

Pour répondre aux besoins de quelque 731 000 personnes ciblées dans le Grand Kasaï, en majorité...

Imprimer

Le meilleur de 2016

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Organiser un jury crédible chargé de désigner objectivement «le meilleur» d’entre les 80 millions de Congolais au cours de l’an de grâces 2016 demeure un exercice délicat. Hautement délicat. Parce que le palmarès doit faire l’objet, non pas de l’unanimité, mais d’un compromis rationnel. Alors, quels sont les meilleurs d’entre nous ?

Imprimer

Il n’y aura rien !

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

« Il n'y aura rien! Il n'y aura rien!». Ce refrain a été répété à maintes reprises avec arrogance, sur un air sarcastique, par d’honnêtes plaisantins. C’était à l’avant-veille de l’emblématique 19 décembre 2016.

Imprimer

Budget ou gadget

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Ce matin, 12 décembre 2016, le Parlement n’a pas encore examiné le projet du budget 2017 de l’État. Le premier projet, initialement présenté par le premier ministre sortant, n’a même pas été réceptionné au motif que le gouvernement démissionnaire n’avait ni la légitimité ni la qualité d’engager la République.

Articles récents

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce jeudi l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016. Les présidents de deux Chambres...