A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Vingt-sept Léopards retenus pour un stage bloqué à Toulon

Écrit par ARMEL L. ET RUTH ILUNGA (STAGIAIRE/UPN) le . Publié dans Sports


En prévision des matches des éliminatoires du Mondial 2014, le staff technique des l’équipe nationale vient de publier la liste de 27 Léopards seniors football retenus pour le stage de Toulon en France, dès ce mercredi 29 mai 2013, sauf changement de dernière minute. Sur les 27 joueurs retenus, il n’y a que 11 joueurs locaux.

Imprimer

TOURNOI DE TOULON : LA RDC CROISE LA FRANCE EN PREMIERE JOURNEE

Écrit par RO/LP le . Publié dans Sports


Les Congolais entrent en lice le jeudi 30 mai contre les Français. Seuls deux joueurs sur les six évoluant au pays retenus pour cette compétition vont voyager lundi 27 mai pour rejoindre Sébastien Migné, sélectionneur des Léopards U-21, et le reste du groupe à Toulon. Il s’agit de Hervé Ndonga et Merveille Bope du TP Mazembe qui ont obtenu leurs visas.

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.