A la Une

Affaire Kamuina Nsapu-Clément Kanku : le PGR se saisit du dossier

Affaire Kamuina Nsapu-Clément Kanku : le PGR se saisit du dossier

Ce sont les révélations faites par le quotidien américain New York times concernant l’implication...

Assemblées de la Bad à Ahmedabad : passer de l’agriculture sociale à l’agro-business

Assemblées de la Bad à Ahmedabad : passer de l’agriculture sociale à l’agro-business

En Inde où se tiennent jusqu’au 26 mai les assemblées annuelles de la Banque africaine de...

Donner un signal fort

Donner un signal fort

Nommé le 7 avril, le Premier ministre Bruno Tshibala, dont le gouvernement rendu public le 7...

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

Visite du président Trump au Vatican : Le plaidoyer du pape en faveur de la RDC

La visite du président américain Donald Trump au Vatican auprès du pape François suscite un grand...

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

La révolution de l’AFDL a-t-elle fini par dévorer ses propres enfants ?

Vingt ans après la chute de Mobutu, peu de compagnons de lutte de Laurent-Désiré Kabila, alors...

Imprimer

*Le vice-Premier ministre, ministre de la Défense, Alexandre Luba Ntambo a renconforté les militaires

Écrit par Une sélection de Yannick Mulumba et Grâce Nkiku (Stagiaires/IFASIC). Publié dans Brèves

*Le vice-Premier ministre, ministre de la Défense, Alexandre Luba Ntambo a renconforté les militaires des FARDC qui s’affrontent aux rebelles du M23 à Mutaho, dans le groupement de Muja en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu), a constaté l’ACP. « M. Alexandre Luba Ntambo a été porteur d’un message de réconfort et d’encouragement  du chef de l’Etat et commandant suprême de l’Armée nationale,  aux militaires des FARDC qui sont à la ligne de front  avancée de Muja-Nyiragongo », indique la source.


Imprimer

*Le général khalid Javed, commandant de la brigade de la Monusco au Sud-Kivu,

Écrit par UNE SELECTION DE LA REDACTION. Publié dans Brèves

*Le général khalid Javed, commandant de la brigade de la Monusco au Sud-Kivu, a échangé dernierment à Lubumbashi avec M. Moïse Katumbi Chapwe, gouverneur du Katanga sur la situation sécuritaire de la province. « Sa mission avait pour but de renforcer la sécurité dans l’Est du Katanga  où la Monusco travaillera avec la 6ème région militaire pour freiner l’avancée des groupes armés à Kalemi », renseigne l’Agence congolaise de presse (ACP). Avant d’ajouter : « La Monusco est engagée à collaborer avec les deux régions  militaires pour mettre hors d’état de nuire ces bandits armés  qui déstabillisent la province du Katanga ».

 
Imprimer

*178 642 réfugiés des diverses nationalités ont été enregistrés en RDC, révelent les statistiques publiées

Écrit par UNE SELECTION DE LA REDACTION. Publié dans Brèves

*178 642 réfugiés des diverses nationalités ont été enregistrés en RDC, révelent les statistiques publiées récemment à Kinshasa  par la représentation régionale du Haut commissariat des Nations unies pour les refugiés (UNHCR). D’après une copie de ce document parvenue à l’ACP, la plus importante communauté est rwandaise avec 127 537 personnes, suivie des Centrafricains avec 38 471 et des Burundais avec 9 330 personnes. Le Soudan totalise 2 505 réfugiés contre 722  de la République du Congo. Selon la source de l’ACP,  la province du Nord-Kivu bat le record avec 920 784 personnes, suivie des provinces du Sud-Kivu et Orientale avec respectivement 702 083 et 428 543 personnes.

 
Imprimer

*Le député provincial, Philippe Muanda Vuidi, vient de démissionner de son poste de rapporteur de

Écrit par UNE SELECTION DE LA REDACTION. Publié dans Brèves

*Le député provincial, Philippe Muanda Vuidi, vient de démissionner de son poste de  rapporteur de l’assemblée provinciale de la province du Bas-Congo, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) citant une source proche de cette institution. « Les  raisons de sa démission n’ont pas été  communiquées au public, même si certains ont fait part du dépôt par le député Muanda  Vuidi de sa lettre de démission pour éviter le climat de conflictualité qui se développait entre lui et certains de ses collègues qui n’apprécieraient pas sa longévité au bureau de l’assemblée », note la même source.

 

Articles récents

L’évaluation de 20 ans après la chute de Mobutu en 1997, était au cœur d’une conférence-débat tenue, le samedi 20 mai 2017 à Kinshasa Centre Catholique Nganda.