A la Une

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Le dernier rapport des Nations unies sur la RDC, rendu public le dimanche 13 août et présenté...

Toute la vérité

Toute la vérité

Les violences et violations des droits de l’Homme en République démocratique du Congo ont pris...

3ème dialogue : l’UDPS non partante

3ème dialogue : l’UDPS non partante

Après avoir secoué dans tous les sens l’UDPS par la nomination de Samy Badibanga, suivie de celle...

Imprimer

*La relance des activités de la Société de chemins de fer d’Uélé-fleuve (SCFUF) a été au centre des entretiens

Écrit par Une sélection de Yannick Mulumba (Stagiaire/IFASIC). Publié dans Brèves

*La relance des activités de la Société de chemins de fer d’Uélé-fleuve (SCFUF) a été au centre des entretiens du vice-président de l’Assemblée provinciale de la province Orientale, Panamoya Ekopele avec l’adg de cette entreprise du Portefeuille de l’Etat, Jean Enyange, a rapporté  l’Agence congolaise de presse (ACP). Pour l’adg cité par la source, la vetusté très avancée des équipements techniques, de vieillissement du personnel éligle à la retraite ainsi que de l’état actuel des rails enfoncés dans la fôret dense sont notamment les problèmes majeurs pour la relance de la SCFUF.

Imprimer

*Les experts du ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières et des points focaux

Écrit par Une sélection de Yannick Mulumba (Stagiaire/IFASIC). Publié dans Brèves

*Les experts du ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières et des points focaux des ministères sectoriels concernés par le transfert des compétences et des ressources aux provinces et aux entités territoriales décentralisées (ETD) viennent d’examiner la feuille de route de mise en œuvre de la décentralistion sectoriellle 2013-2014, des secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel et du développement rural. Selon l’ACP, l’étude sur cette feuille de route a été élaborée par une consultante recrutée par l’USAID/DAI pour sa validation avant de la soumettre au gouvernement.


 
Imprimer

L'OMS demande d'interdire la publicité en faveur du tabac pour protéger les jeunes

Écrit par OMS/LP. Publié dans Brèves

Journée internationale sans tabac

À l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, commémorée le 31 mai de chaque année, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les pays à interdire toutes les formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage en vue de contribuer à réduire le nombre de consommateurs de tabac.

Imprimer

*Le gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, accompagné de M. Antoine-Gabriel Kyungu

Écrit par Une sélection de Grâce Nkiku (Stagiaire/IFASIC). Publié dans Brèves

*Le gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, accompagné de M. Antoine-Gabriel Kyungu, président de l’assemblée provinciale, a effectué  récemment une visite éclaire à Kolwezi où il a presidé une réunion avec les membres du  Conseil de sécurité local. Selon l’ACP, il s’est ensuite entretenu à huis clos avec les responsables des associations socio-culturelles, notamment le Lwanzolwamikuba, les Assondef et le Tshota.

 
Imprimer

*Des familles dont les domiciles ont été endommagés, le mercredi 22 mai dans la ville de Goma,

Écrit par Une sélection de Grâce Nkiku (Stagiaire/IFASIC). Publié dans Brèves

*Des familles dont les domiciles ont été endommagés, le mercredi 22 mai dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, lors des combats qui ont opposé les éléments des Forces armées de la RDC et les rebelles du M23 à Mutaho, vivent dans des conditions difficiles, a appris l’Agence congolaise de presse (ACP) d’une source onusienne. D’après la même source, sept  de ces menages concernés vivant dans des familles d’accueil ont sollicité une assistance auprès du gouvernement provincial. « Notre maison est totalement endommagée  et nous vivons actuellement chez  des amis », a témoigné l’un des membres de ces familles cité par l’ACP.

 

Articles récents

En perspective du double choc des éliminatoires du Mondial 2018 contre la Tunisie (1er et 5 septembre), le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge, a rendu publique sa liste finale de 26...