A la Une

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

L’assassinat en mars dernier de deux experts des Nations unies dans le Kasaï reste d’actualité....

Tôt ou tard

Tôt ou tard

Rien n'est gratuit en ce bas monde. Tout s'expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard....

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

L’assassinat en mars dernier dans des conditions dramatiques de deux experts onusiens dans le...

Interpellation !

Interpellation !

Un nouveau rapport des Nations unies a été rendu public, le dimanche 13 août, à la suite...

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

L’assassinat  de  deux  de  ses  membres  – Michael  Sharp,  coordonnateur  et spécialiste  ...

Imprimer

La grève des taximen-motos a paralysé, le lundi 10 juin, la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

Écrit par Rédaction Online. Publié dans Brèves

La grève des taximen-motos a paralysé, le lundi 10 juin, la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental. A en croire des témoins, cités par radiookapi.net, plusieurs personnes ont effectué de longues distances à pied pour rejoindre leurs lieux de travail. Ces motards ont arrêté le travail pour dénoncer les multiples «tracasseries dont ils sont l’objet de la part des éléments de la police. La vignette qui était vendue l’année passée à 5 Usd, coûte désormais 38 Usd.  Le montant est exagéré. Sur le terrain, le mouvement de grève touche surtout la partie Nord-est de la ville, notamment les quartiers Simis et Bakuadianga.

 

 

 

 

Articles récents

« L’autonomisation de la femme est capitale. L’auto-prise en charge chez la femme fera qu’elle se sente épanouie et valorisée ».C’est ce qu’a dit en substance Mme Malika Ngoy Kabamba, coopérante volontaire de...