A la Une

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

La tripartite du Palais du peuple est entrée dans le vif du sujet. Le président de la Céni,...

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Après avoir bâclé l’arrangement particulier de l’Accord politique du 31 décembre 2016, la MP et...

Soutien improductif

Soutien improductif

La République démocratique du Congo est en train de sombrer. La crise politique ne fait que...

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

La tenue d’élections étant exclue cette année, l’après-décembre 2017 reste un mystère. Raison...

Imprimer

Kikwit : mise en place d’une structure féminine pour la paix

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

Les  femmes leaders de Kikwit, ont procédé à la mise en place d’une structure dénommée Femme pour la paix, à l’issue d’un atelier organisé par la MONUSCO/Bandundu à travers sa section des affaires politiques relatives au rôle de la femme dans la prévention, la résolution pacifique des conflits et dans la promotion et la protection des droits de la femme, tenu dernièrement à Kikwit. Ce comité qui a été mis en place conformément aux objectifs dudit atelier, sera dirigé par Mme Jeanine Munganga à la présidence, secondée par Mme Israël Kuzatuka à la vice-présidence, et Mme Elyse Kiteso au secrétariat. Plusieurs modules ont été développés au cours de cet atelier, notamment, les indications de l’histoire et  de la culture des sociétés d’Afrique sur le rôle des femmes dans la prévention des conflits.

Imprimer

Le SYNAMAC dénonce la situation sociale « catastrophique » des magistrats

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

Le procureur de la République Isofa Nkanga Edmond, président du Syndicat autonome des magistrats du Congo (Synamac), a au nom de ses pairs, tiré la sonnette d’alarme sur la situation sociale  catastrophique des hommes en toge, qui selon lui, est aggravée par la dépréciation de la monnaie nationale par rapport au dollar américain. Le procureur Isofa souligne que le principal danger qui guette ceux qui doivent dire le droit est la “corruption”.

La situation sociale des magistrats est aujourd’hui catastrophique. Elle est aggravée par la dépréciation de la monnaie nationale par rapport au dollar américain. Nous avons discuté là-dessus et sur la répartition des salaires des magistrats.

 

Imprimer

Ituri : la Société civile d’Aru s’inquiète de la présence des hommes armés à Morobu

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

La coordination de la société civile du territoire d’Aru (Ituri) dénonce la présence de plus de mille hommes armés  « non identifiés » aux frontières entre la chefferie de Kakwa en RDC et la localité de Morobu au Soudan du Sud. Elle a lancé l’alerte mardi 25 juillet au cours d’une rencontre avec une délégation de la MONUSCO qui est en mission dans cette entité.

Selon cette structure citoyenne, ces militaires sont aperçus aux frontières du Soudan du Sud avec la chefferie de Kakwa en RDC depuis un mois. La même source affirme que ces hommes armés portent des tenues militaires particulières qui ne ressemblent ni à la tenue de FARDC, ni à celle de l’armée ougandaise ou du Soudan du sud.

 

Imprimer

Kinshasa : l’énergie solaire pour éclairer la route des Poids lourds

Écrit par Rédaction le . Publié dans Brèves

La société japonaise Kitano a implanté 88 poteaux réverbères d’énergie solaire sur les 563 socles prévus pour éclairer la route de l’amitié nippone-congolaise (ex-Poids lourds) à  Kinshasa. Cela, dans le cadre des travaux de parachèvement de cette voie financée sur un don du Japon, a appris l’Agence congolaise de presse (ACP).

Selon la source, ces travaux, dont le contrat a été signé en mai 2015 à Tokyo (Japon), sont financés à hauteur de 9 millions de dollars américains, sur une période de dix mois, soit de juillet 2016 à mai 2017.

Un essai a été fait lundi 20 janvier 2017 en vue de tester ce courant voltaïque.

Longue de 12 km, cette route à deux voies de deux bandes chacune a été construite pour décongestionner le boulevard Lumumba à partir du pont Matete jusqu’à la gare centrale située dans la commune de la Gombe. Cela en vue de faciliter le trafic sur cette route, le long des ports fluviaux.

Articles récents

Félix Tshisekedi entame une tournée de sensibilisation des populations à travers la RDC. Ce, en vue d’amener le peuple congolais à vaincre la peur et se tenir debout pour résister à l’imposture....