A la Une

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Diplomatie : Kinshasa peine à faire entendre sa voix

Les temps sont durs en ce moment pour la diplomatie congolaise et surtout pour le régime au...

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Ce lundi 27 mars 2017 au Centre interdiocésain: Atterrissage forcé des pourparlers

Au Centre interdiocésain, c’est la dernière ligne droite. Et pourtant, on est encore loin...

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Au courant de cette semaine, plusieurs personnalités engagées dans la résolution de la...

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Contrairement à toutes les spéculations qui ont circulé au sujet d’un éventuel soutien de...

Compte à rebours

Compte à rebours

A quarante-huit heures du délai butoir de la signature de l’arrangement particulier, qui...

Imprimer

Répartition des postes entre composantes: les ministères régaliens posent problème

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une

Intérieur, Défense, Justice, Finances et Affaires étrangères

Une fois de plus, la plénière prévue jeudi au Centre interdiocésain a été reportée au vendredi. La raison est bien simple. Les membres de la commission ad hoc qui travaille sur la répartition des postes au sein du prochain gouvernement n’ont pas pu se mettre d’accord. En attendant des arbitrages spéciaux, la pomme de discorde réside dans le partage des ministères régaliens (Intérieur, Défense, Justice, Affaires étrangères) entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement.

Imprimer

Conseil de sécurité : She Okitundu dans le déni de la réalité

Écrit par LP. Publié dans A la Une

«Il n’existe aucune manœuvre pour retarder la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016». Cette déclaration du vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, She Okitundu, faite le mardi 21 mars devant les 15 membres du Conseil de sécurité des Nations unies, est un déni de la réalité des causes réelles du blocage des négociations directes sur l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016.

Articles récents

APPEL NATIONAL A CANDIDATURES
lundi 27 mars 2017
Projet « Formation, Recherche, Environnement dans la Tshopo » (FORETS) Université de Kisangani, Faculté des Sciences B.P. 2012 Kisangani   APPEL NATIONAL A CANDIDATURES ALLOCATION DU FONDS DE SOUTIEN A LA...

Facebook FanBox