A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Assemblée nationale : les députés déclarent recevable la loi sur les juridictions administratives

Écrit par PITSHOU MULUMBA le . Publié dans A la Une


La proposition de loi organique sur les juridictions administratives, initiée par le député Delly Sessanga, vise à parachever l’édifice légal de l’organisation judiciaire de droit commun en RDC.

Imprimer

Campagne agricole 2012-2013 - Lancement du programme de réhabilitation de 700 km de voies de desserte agricole

Écrit par BIENVENU-MARIE BAKUMANYA le . Publié dans A la Une

Les infrastructures routières sont l’épine dorsale du développement d’un pays-continent comme la RDC. Le ministre de l’Agriculture l’a compris. Jean-Chrysostome Vahamwiti, le ministre ayant dans ses attributions l’Agriculture et le Développement rural a procédé au lancement le vendredi 24 mai à Nkamba, dans le territoire de Mbanza-Ngungu (Bas-Congo), du Programme  national de réhabilitation des voies de desserte agricole. 

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.

Facebook FanBox