A la Une

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

La nouvelle feuille de route du Rassemblement

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a finalement clôturé,...

Prix de la trahison

Prix de la trahison

La Cénco avait pleinement raison dans son dernier message : Le pays va très mal, Debout...

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

Sorti groggy de la mise en application de l'Accord de la Saint-Sylvestre, le Rassemblement a...

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo a encore une fois été...

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Dans l’incertitude d’organiser des élections apaisées, l’Opposition et la Majorité présidentielle...

Imprimer

Porte-parole de l’Opposition : difficile compromis

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une


Comme avec la première législature (2006-2011), le choix du porte-parole de l’Opposition est toujours  plombé.  Les agendas des uns et des autres  entretiennent des divergences qui empêchent  le processus de désignation d’aller jusqu’au bout.  Pour éviter un nouveau flop, les présidents des deux bureaux du Parlement ont récupéré l’affaire. Or, à en croire les déclarations des uns et des autres à l’issue de la rencontre d’hier au palais du peuple, l’on est encore loin de voir le bout du tunnel. Jugé élastique, le chronogramme proposé par Minaku n’a pas obtenu l’unanimité. Le compromis entre les parties en présence demeure une gageure.

Imprimer

La classe politique de la Province Orientale a dégagé un consensus aux projets prioritaires à présenter

Écrit par Olivier Dioso. Publié dans A la Une

En prévision de la visite du ministre belge de la Coopération au développement à Kisangani

« Il n’y a pas de pays émergent sans province émergente, sans territoire émergent ; sans secteur ou chefferie émergent ». Le sénateur de la circonscription de Kisangani et du district de la Tshopo, deuxième vice-président du sénat, Mario Philippe Losembe, l’a souligné à l’intention des parlementaires, membres du gouvernement, du vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo, ressortissants de la province Orientale, ainsi que des invités de cette province.

Articles récents

Alors que l’économie du pays se dégrade, un rapport de Global Withness fait état de près de 750 millions Usd échappés au trésor public de la RDC entre 2013 et 2015. Avant toute reprise de la...

Facebook FanBox