A la Une

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

Des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI

L’assassinat en mars dernier de deux experts des Nations unies dans le Kasaï reste d’actualité....

Tôt ou tard

Tôt ou tard

Rien n'est gratuit en ce bas monde. Tout s'expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard....

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

Assassinat de deux experts onusiens au Kasaï, trafic de minerais et d’armes, … : Nouvelles révélations des Nations unies

L’assassinat en mars dernier dans des conditions dramatiques de deux experts onusiens dans le...

Interpellation !

Interpellation !

Un nouveau rapport des Nations unies a été rendu public, le dimanche 13 août, à la suite...

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

Résumé du rapport final du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo

L’assassinat  de  deux  de  ses  membres  – Michael  Sharp,  coordonnateur  et spécialiste  ...

Imprimer

Risque de confrontation

Écrit par L.P., publié lundi 07 aout 2017. Publié dans A la Une

Toutes les forces politiques et sociales du changement ont pris l’option de contraindre le régime de Kinshasa à mettre en œuvre les résolutions essentielles issues de l’Accord global et inclusif du 31 décembre 2016.

Imprimer

Massacres au Kasaï : Graves accusations de l’ONU contre les FARDC

Écrit par Le Potentiel, publié samedi 05 aout 2017. Publié dans A la Une

Dans un récent rapport publié par l’ONU, les FARDC sont mises en cause dans des attaques barbares contre les êtres faibles à savoir les femmes et les enfants dans l’ex-Grand Kasaï. La gravité du cas des forces régulières réside dans le fait qu’elles ont pris pour cible une catégorie de la population qui n’est pas capable de se défendre. Cette grave accusation n’indique-t-elle pas que l’ONU voudrait remonter plus haut en recherchant les donneurs d’ordre ? Wait and.

Articles récents

« L’autonomisation de la femme est capitale. L’auto-prise en charge chez la femme fera qu’elle se sente épanouie et valorisée ».C’est ce qu’a dit en substance Mme Malika Ngoy Kabamba, coopérante volontaire de...

Facebook FanBox