A la Une

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Entre les miniers et l’État congolais, ce n’est pas encore le langage des sourds. Mais à...

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

La vérité va certainement éclater dans les prochains jours sur le double meurtre de deux experts...

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Le message de l’assemblée plénière ordinaire de la CENCO adressé aux Congolais, le 23 juin,...

Double enquête

Double enquête

Les provinces du Kasaï ont connu une tragédie qui exige que justice soit faite aux victimes des...

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

«L’étendue des atrocités, des destructions et des souffrances infligées aux populations...

Imprimer

Sous la protection des Nations unies : Moïse Katumbi, retour programmé en RDC

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une

Contre les atermoiements de la justice congolaise qui a condamné par défaut Moïse Katumbi dans un procès à sens unique, le Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme exige, pour sa part, la levée de tous les obstacles qui obstruent la voie de retour de ce compatriote au pays. C’est ce qui ressort d’une correspondance datée du 13 juin 2017, dans laquelle cet organe spécialisé de l’Onu presse Kinshasa à permettre à Katumbi de retourner en homme libre en RDC en  vue de se présenter à la présidentielle de décembre 2017.

Facebook FanBox