A la Une

CNSA : les membres bientôt connus

CNSA : les membres bientôt connus

La présidence de la République est en possession de différentes propositions des parties...

Luanda persiste…

Luanda persiste…

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC a séjourné vendredi et...

Assassinat des experts onusiens : imminence des audiences publiques

Assassinat des experts onusiens : imminence des audiences publiques

La vérité pourrait éclater au grand jour avec les audiences publiques qui vont incessamment...

Pacification de la RDC, du Burundi et de la RCA: L’Angola veut aller vite

Pacification de la RDC, du Burundi et de la RCA: L’Angola veut aller vite

Le nouveau shérif de l’Afrique centrale intronisé par les Etats-Unis et des pays de la...

Sortie de crise en RDC : Washington se rapproche de Luanda

Sortie de crise en RDC : Washington se rapproche de Luanda

C’est peut-être sur l’axe Washington et Luanda que pourrait bien se dénouer la crise politique...

Imprimer

Luanda s’invite dans la crise congolaise

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une

L’afflux de réfugiés congolais dans la partie Nord de l’Angola a mis en alerte les autorités de Luanda qui suivent désormais de près la situation politique désastreuse que traverse la RDC. Le voisin craint que la fragilité de la RDC ne déstabilise l’ensemble de la région de l’Afrique centrale.   Aussi Luanda appelle-t-il Kinshasa à cesser l’intolérance politique et entreprendre un « dialogue sérieux » entre toutes les forces vives de la nation en vue de la décrispation du climat politique particulièrement tendu.

Imprimer

Constitution du CNSA : Kabila impose son rythme

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une

A l’instar du gouvernement Tshibala, formé en dehors des principes retenus dans l’accord du 31 décembre 2016, le chef de l’Etat a décidé de faire recours aux mêmes méthodes pour constituer le Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre 2016 (CNSA). Un communiqué signé samedi 13 mai 2017 par son directeur de cabinet, les parties signataires à cet accord ont jusqu’au mardi 16 mai pour transmettre – à la présidence de la République  - la liste de leurs délégués. Sans surprise, le Rassemblement formé autour du tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi a décliné cette offre.

Articles récents

Depuis la décision d’un groupe de députés provinciaux de l’Équateur de déchoir le gouverneur de leur province, des voix s’élèvent pour dénoncer les dilatoires visant à nuire à certaines autorités...

Facebook FanBox