A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Cinq questions Peter Piot

Écrit par Libération le . Publié dans 5 Questions à...

 

1. Cette épidémie sans précédent du virus Ebola, est-ce une surprise ?

Tout le monde a été surpris. Jamais, nous n’avions connu une épidémie d’une telle ampleur. Les précédentes étaient toujours très localisées, duraient quelques semaines, avec une centaine de cas.

Imprimer

La RDC et l’Ouganda s’engagent à « œuvrer de concert pour mettre fin à l’existence des groupes armés dans la région » des Grands Lacs

Écrit par Stanislas Ntambwe le . Publié dans 5 Questions à...

A l’issue des travaux de la sixième session ordinaire de la grande Commission mixte entre la République démocratique du Congo (RDC) et la République de l’Ouganda, tenus du 26 au 27 août 2014 à Kinshasa, les deux pays se sont engagés à « œuvrer de concert pour mettre fin à l’existence des groupes armés dans la région » des Grands Lacs ».

Imprimer

Cinq questions à Whaleed Kafil

Écrit par Echos de la Monusco le . Publié dans 5 Questions à...


1. A quelle force appartenez-vous, et que faites-vous exactement à la MONUSCO ?

Je fais partie intégrante de la force pakistanaise au sein de la MONUSCO. Notre mission, ici, est d’assurer la paix et la protection des civils. Nos tâches, notre rôle, notre conduite ainsi que le mode de nos opérations sont bien définis dans le cadre de notre mandat.

Imprimer

Cinq questions à Serge Eholié

Écrit par J.D.D.FR le . Publié dans 5 Questions à...


1. Pourquoi rencontre-t-on autant de difficultés à endiguer l’épidémie d’Ebola qui sévit depuis des mois dans l’Ouest de l’Afrique ?
Le virus se comporte comme un feu de brousse. S’il est cantonné à des petits villages reculés, ses effets sont limités. C’est triste à dire, mais plus vite le virus tue, moins il se transmet.

Imprimer

Cinq questions à Jean-Fidèle Otandault

Écrit par Jeune Afrique le . Publié dans 5 Questions à...


 1. Pourquoi l’audit des finances publiques n’a-t-il pas été lancé, il y a quatre ans, au tout début du septennat?
Parce qu’il fait partie d’une vaste réforme. Il est le résultat d’un processus qui a commencé en 2010 par le vote de la loi organique instaurant la budgétisation par objectif de programme.

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.