A la Une

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Entre la Majorité présidentielle (MP) et la Cenco des piques commencent à prendre des allures...

J. Kabila: deux fers au feu,  Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

J. Kabila: deux fers au feu, Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

Après avoir passé avec succès le cap du 19 décembre 2016, alors que tous les indicateurs...

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

Pour répondre aux besoins de quelque 731 000 personnes ciblées dans le Grand Kasaï, en majorité...

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

La date du 24 avril est historique. Il y a 27 ans, jour pour jour, le peuple gagnait la...

Loin de résoudre la crise, la SADC est venue l’attiser

Arrivée à Kinshasa dans le cadre d’une mission de bons offices pour décanter la situation de...

Imprimer

Encore des morts

Écrit par Rich Ngapi. Publié dans Apostrophe

 

Onze morts de plus dans un naufrage sur le lac Albert. « Seulement ?! », s’exclamait quelqu’un à l’coute de la radio Okapi qui distillait l’info le lundi 18 août dernier. Oui, il semble que pour les Congolais, il compter à partir de mille morts pour s’en émouvoir. Tellement qu’on les a habitués à banaliser les morts.

Imprimer

Guerre de palais

Écrit par Rich Ngapi. Publié dans Apostrophe


Tout royaume divisé et qui va en guerre contre lui-même est voué à l’échec, à la disparition. Foi de l’apostropheur. Cette réalité est d’autant plus vraie lorsqu’elle s’applique à la réalité politique. Or ces derniers jours, les partis politiques membres de la Majorité politique (MP) viennent de (nous) livrer un spectacle désolant. On se tire à boulets rouges dans les trippes.

Imprimer

Guerre constitutionnelle

Écrit par Rich Ngapi. Publié dans Apostrophe


Tout royaume divisé et qui va en guerre contre lui-même est voué à l’échec, à la disparition. Foi de l’apostropheur. Cette réalité est d’autant plus vraie lorsqu’elle s’applique à la réalité politique. Or ces derniers jours, les partis politiques membres de la Majorité politique (MP) viennent de (nous) livrer un spectacle désolant. On se tire à boulets rouges dans les trippes.

Imprimer

Etre Africain aujourd’hui

Écrit par Rich Ngapi. Publié dans Apostrophe



Simone de Beauvoir a dit : « Pour être, il faut faire ». Antoine de Saint-Exupéry précisera : « Pour être, il faut participer ». Mais qu’est-ce que c’est qu’être Congolais aujourd’hui ?
Chacun peut y répondre à sa manière, selon l’angle qu’il prendra, pourvu qu’il se croit être Congolais.

Articles récents

Investir en Afrique n’est pas forcément un exercice aisé surtout lorsque l’investisseur s’appelle la Chine. Elle fait face aux critiques de l’Union européenne qui voit d’un mauvais œil sa politique...