A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Imprimer

Oh, ces Africains !

Écrit par Ben-Clet le . Publié dans Apostrophe

Exacerber la crise politique en RD Congo pour en tirer des dividendes, tel est l’agenda caché des chefs d’État de la Région des Grands lacs (CIRGL), de l’Afrique australe (SADC) ainsi que des plénipotentiaires de l’Union africaine récemment réunis à Luanda. Leur «appui automatique» à la violation de notre Constitution procède de ce cynisme.

Imprimer

Kodjo rappelle Wade

Écrit par Ben-Clet le . Publié dans Apostrophe

Edem Kodjo, comme Abdoulaye Wade vingt ans avant lui, n’ont pas l’étoffe de négociateurs pour être impliqués dans des conflits en Afrique. Revisitons Wade. À l’aube des années 1990, l’Organisation de l’unité africaine l’avait dépêché sur le front zaïrois avec l’espoir d’éteindre l’incendie déclenché par le pyromane Mobutu. L’enjeu, à l’époque comme aujourd’hui, était la conservation du pouvoir.

Imprimer

Test de nationalisme

Écrit par Ben-Clet le . Publié dans Apostrophe

Stratège jouisseuse, la majorité kabiliste est quasi arrivée à ses fins. Son dialogue, sous la facilitation de Kodjo, est en passe d’accoucher d’un accordéon. Et, aussi, de relancer les débats cacophoniques, qu’il aurait pourtant dû conjurer, en raison de la «pembenisation» du Rassemblement de l’Opposition.

Articles récents

Trois jours après l’attaque de son domicile, à Kinshasa, le président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), Joseph Olenghankoy, s’interroge sur l’absence d’intervention de la police. Celui...