A la Une

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Le Rassemblement mobilise : non au 3ème dialogue

Plus que jamais soudé derrière le tandem Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, le Rassemblement des...

Le refrain habituel

Le refrain habituel

La République démocratique du Congo a payé un lourd tribut de sa dépendance dans son industrie...

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

La SADC demande à la Céni de publier « le calendrier électoral révisé »

Au terme de son sommet, qui s’est clôturé dimanche en Afrique du Sud, la SADC (Communauté pour...

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Imprimer

Oh, ces Africains !

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Exacerber la crise politique en RD Congo pour en tirer des dividendes, tel est l’agenda caché des chefs d’État de la Région des Grands lacs (CIRGL), de l’Afrique australe (SADC) ainsi que des plénipotentiaires de l’Union africaine récemment réunis à Luanda. Leur «appui automatique» à la violation de notre Constitution procède de ce cynisme.

Imprimer

Kodjo rappelle Wade

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Edem Kodjo, comme Abdoulaye Wade vingt ans avant lui, n’ont pas l’étoffe de négociateurs pour être impliqués dans des conflits en Afrique. Revisitons Wade. À l’aube des années 1990, l’Organisation de l’unité africaine l’avait dépêché sur le front zaïrois avec l’espoir d’éteindre l’incendie déclenché par le pyromane Mobutu. L’enjeu, à l’époque comme aujourd’hui, était la conservation du pouvoir.

Imprimer

Test de nationalisme

Écrit par Ben-Clet. Publié dans Apostrophe

Stratège jouisseuse, la majorité kabiliste est quasi arrivée à ses fins. Son dialogue, sous la facilitation de Kodjo, est en passe d’accoucher d’un accordéon. Et, aussi, de relancer les débats cacophoniques, qu’il aurait pourtant dû conjurer, en raison de la «pembenisation» du Rassemblement de l’Opposition.

Articles récents

La première victime de Luzolo est là. Elle s’appelle Anatole Kikwa, ancien directeur général de l’Ogefrem. Il doit répondre vendredi prochain à une convocation du cabinet du Procureur général de la...