A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Médicaments de la mort

Écrit par Rich Ngapi le . Publié dans Apostrophe

Attention ! Attention ! Les « médicaments de la mort » se vendent bien en République démocratique du Congo. Des tonnes de médicaments expirés et périmés seraient en circulation. Vous avez constaté ces derniers jours, les pharmacies du coin de votre quartier fermées, n’allez pas interroger les anges du ciel : il y a une traque contre la contrefaçon. 

Imprimer

Contrôle parlementaire

Écrit par Rich Ngapi le . Publié dans Apostrophe

« La nuit, tous les chats sont gris », enseigne un adage. La pratique s’officialise à la Chambre basse du Parlement. On dépose une motion aujourd’hui au bureau contre X ministre, on la retire le lendemain sans autre forme de procès ; on signe une pétition aujourd’hui, on retire sa signature en l’espace d’une nuit et, ainsi de suite. Que se passe-t-il dans la nuit qui sépare la signature et le retrait ? Seuls les dieux de minuit ou les députés congolais peuvent y répondre.

Imprimer

Un sans-papier à Kin

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Cela n’arrive pas tous les jours. Un enfant sans-papier français est coincé à Kinshasa, en République démocratique du Congo. L’histoire est franchement triste et peu banale.

Imprimer

No pub, no tabac

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Le monde entier célèbre, ce 31 mai, la Journée mondiale sans tabac. Selon les chiffres fournis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « le tabagisme tue chaque année près de six millions de personnes dans le monde, dont 600 000 victimes du tabagisme passif ». Ces chiffres sont alarmants.

Articles récents

C’est sous le coup de 15h30’ que le stade TP Mazembe vibrera au rythme de la finale aller de la Coupe de la CAF.  Le TP Mazembe accueille Super Sport United ce dimanche 19 novembre....