A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Une nouvelle race

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

le peuple africain a besoin d’une nouvelle race de dirigeants

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils tr    ansformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

A chacun son tour

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Le vent  de la rue souffle de nouveau au pays des Pharaons. Un vent chaud et sec. Cette rue qui a déboulonné Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir en Tunisie et Hosni Moubarack en Egypte, vient d’emporter, comme une feuille morte, le président Mohamed Morsi. Ce leader influent des frères musulmans n’a eu que le temps de fêter le premier anniversaire de son règne. Les Egyptiens ont brisé l’élan à l’état embryonnaire, le jugeant contraire à leurs aspirations les plus profondes.

Imprimer

Médicaments de la mort

Écrit par Rich Ngapi le . Publié dans Apostrophe

Attention ! Attention ! Les « médicaments de la mort » se vendent bien en République démocratique du Congo. Des tonnes de médicaments expirés et périmés seraient en circulation. Vous avez constaté ces derniers jours, les pharmacies du coin de votre quartier fermées, n’allez pas interroger les anges du ciel : il y a une traque contre la contrefaçon. 

Imprimer

Contrôle parlementaire

Écrit par Rich Ngapi le . Publié dans Apostrophe

« La nuit, tous les chats sont gris », enseigne un adage. La pratique s’officialise à la Chambre basse du Parlement. On dépose une motion aujourd’hui au bureau contre X ministre, on la retire le lendemain sans autre forme de procès ; on signe une pétition aujourd’hui, on retire sa signature en l’espace d’une nuit et, ainsi de suite. Que se passe-t-il dans la nuit qui sépare la signature et le retrait ? Seuls les dieux de minuit ou les députés congolais peuvent y répondre.

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.