A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

Le jour le plus long

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Dans son discours de clôture des travaux des concertations nationales, le président de la République a promis d’annoncer les grandes décisions aux deux chambres du Parlement réunies en congrès. En fait de décisions, les politicailleurs s’attendent prioritairement à la formation d’un « gouvernement de cohésion nationale ». Déjà, des caïmans du régime et des opposants débauchés pour le besoin de la cause passent des nuits d’insomnie. Les uns et les autres attendent le jour « J », le jour le plus long.

Imprimer

Concertations et après…

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe


Après la pluie, vient le beau temps, dit-on. Les Congolais peuvent-ils me dire ce qui va advenir après les concertations nationales ? Du brillant discours de clôture prononcé par le président de la République, un extrait m’a impressionné : « Soyez rassurés que je vous ai entendus et que je vous ai compris ».

Imprimer

Messieurs les concertateurs ;

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Messieurs les concertateurs ;

Il semble que l’une des armes les plus puissantes des régimes iniques et des dictatures est l’occultation de la vérité. Heureusement que nous n’y sommes plus. Nous avons déjà traversé la rive, l’autre rive du régime démocratique. Et, personne n’a le droit, sous aucun prétexte, de nous y replonger. Alors, Messieurs les concertateurs, dites-nous la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.

Imprimer

Affaire perdiem

Écrit par LE POTENTIEL le . Publié dans Apostrophe

- « Monsieur le concertateur, comment vous retrouvez-vous ici maintenant alors que les travaux se poursuivent dans des états généraux ? » - « Eza likambo ya likonda » (se traduit de Lingala : c’est une affaire d’argent). – « Une affaire d’argent ? » - « Oui, le présidium nous prend pour des gamins alors que les délégués de Kampala sont bien traités ». Cette conversation se passe entre un confrère et un concertateur venu de l’intérieur du pays.

Imprimer

Nouvelle race de dirigeants

Écrit par RICH NGAPI le . Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...