A la Une

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Entre les miniers et l’État congolais, ce n’est pas encore le langage des sourds. Mais à...

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

La vérité va certainement éclater dans les prochains jours sur le double meurtre de deux experts...

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Le message de l’assemblée plénière ordinaire de la CENCO adressé aux Congolais, le 23 juin,...

Double enquête

Double enquête

Les provinces du Kasaï ont connu une tragédie qui exige que justice soit faite aux victimes des...

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

«L’étendue des atrocités, des destructions et des souffrances infligées aux populations...

Imprimer

Une nouvelle race de dirigeants.

Écrit par LE POTENTIEL. Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

Une nouvelle race

Écrit par RICH NGAPI. Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils transformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

le peuple africain a besoin d’une nouvelle race de dirigeants

Écrit par LE POTENTIEL. Publié dans Apostrophe

Après avoir suivi, en temps réel l’évolution des manifestations du peuple égyptien, jusqu’à la fuite du président Mohamed Morsi, j’ai beaucoup réfléchi sur l’avenir de l’Afrique. Ce mien continent qui souffre de l’irresponsabilité de ses propres filles et fils tr    ansformés en « rapaces » du pouvoir. Mon voisin de gauche m’a soufflé à l’oreille, la mort dans l’âme, qu’il nous faut une nouvelle race de dirigeants.

Imprimer

A chacun son tour

Écrit par RICH NGAPI. Publié dans Apostrophe

Le vent  de la rue souffle de nouveau au pays des Pharaons. Un vent chaud et sec. Cette rue qui a déboulonné Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir en Tunisie et Hosni Moubarack en Egypte, vient d’emporter, comme une feuille morte, le président Mohamed Morsi. Ce leader influent des frères musulmans n’a eu que le temps de fêter le premier anniversaire de son règne. Les Egyptiens ont brisé l’élan à l’état embryonnaire, le jugeant contraire à leurs aspirations les plus profondes.

Imprimer

Médicaments de la mort

Écrit par Rich Ngapi. Publié dans Apostrophe

Attention ! Attention ! Les « médicaments de la mort » se vendent bien en République démocratique du Congo. Des tonnes de médicaments expirés et périmés seraient en circulation. Vous avez constaté ces derniers jours, les pharmacies du coin de votre quartier fermées, n’allez pas interroger les anges du ciel : il y a une traque contre la contrefaçon.