A la Une

Bruits des bottes

La guerre reste donc cyclique dans la partie Est de la République démocratique du Congo et...

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Tenir les élections à fin 2017 est le credo entonné à l’unanimité par l’ensemble des Congolais...

Nouvelles preuves

Nouvelles preuves

Au-delà du fait que les tueries du Kasaï constituent une perte pour la nation, d’aucuns pensent...

Alexis Thambwe Mwamba:

Alexis Thambwe Mwamba: "Moïse Katumbi peut rentrer, mais…"

A quoi jouent les autorités de la RDC face au dossier Moïse Katumbi ? Dans une conférence de...

Ingérence extérieure ?

Ingérence extérieure ?

Un sit-in des Congolais, mobilisés autour de la Nouvelle classe politique et sociale (NCPS), a...

Imprimer

Santé : apport des scientifiques chinois dans la lutte contre le paludisme en Afrique

Écrit par Cyprien Kapuku. Depuis Beijing/ Chine. Publié dans Afrique

Le continent africain est le coin du monde le plus touché par le paludisme. Environ 80% des cas de cette maladie sont recensés en Afrique. Si bien que dans sa lutte contre le paludisme, l’Afrique peut compter sur l’expertise des scientifiques chinois qui ont su basculer les Îles Comores du statut de région fortement endémique à celui d’une région à faible endémie, grâce à la stratégie dite « FEMSE ».

Imprimer

Afrique, quand la Chine bâtit sur les ruines coloniales

Écrit par Cyprien Kapuku. Depuis Beijing/China. Publié dans Afrique

Investir en Afrique n’est pas forcément un exercice aisé surtout lorsque l’investisseur s’appelle la Chine. Elle fait face aux critiques de l’Union européenne qui voit d’un mauvais œil sa politique d’investissements en Afrique. Et pourtant, dans ce continent, la Chine ne fait que bâtir sur les ruines coloniales, explique-t-on.

Imprimer

Abidjan accueille la 2ème édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique

Écrit par F.K.. Publié dans Afrique

Du 28 au 30 mars 2017, des décideurs africains de tous bords se recentrent à Abidjan (Côte d’Ivoire)  sur la « mise en œuvre des plans d’émergence en Afrique ». Une conférence à laquelle la RDC devrait prendre une part active. A Abidjan, on annonce la présence de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo Mapon parmi les panélistes.

Articles récents

Bruits des bottes
vendredi 23 juin 2017
La guerre reste donc cyclique dans la partie Est de la République démocratique du Congo et particulièrement dans les deux Kivu.  Cette partie du Congo Kinshasa est décidément, sous le régime du...