A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

De nouvelles questions après l’attaque de la base de Casques bleus à Beni

Écrit par Blog de Colette Braeckman le .

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on jamais l’identité ou les motivations des agresseurs ?

Imprimer

Les Etats-Unis, le Canada et la Suisse rejettent la « machine à voter » de la Céni

Écrit par LP le .

La machine à voter, cette innovation que la Céni promet d’apporter dans le processus électoral pour, selon son président, Corneille Nangaa, rationaliser le système électoral par une réduction des coûts, peine à convaincre les partenaires extérieurs.

Imprimer

Le collège des curés de l’Archidiocèse de Kinshasa appelle à des manifestations pacifiques

Écrit par Le Potentiel le .

Pour répondre à l’appel des évêques de la CENCO qui avaient demandé aux fidèles et à la population de se prendre en charge, le collège des curés doyens de l’Archidiocèse de Kinshasa appelle à des manifestations pacifiques à partir de jeudi 14 décembre 2017.

Imprimer

Moïse Katumbi se joint à l’appel de l’église catholique

Écrit par Le Potentiel le .

Candidat président de la République, Moïse Katumbi, condamné à l’exil par une décision du tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo, s’est joint à l’appel lancé par l’église catholique à partir de ce jeudi décembre 2017. C’est le moment, pense-t-il, pour le peuple congolais de braver la peur pour sa libération.

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...