A la Une

Sénateur Cory Booker à Nikki Haley: « Dites à Kabila de s’inscrire dans l’accord du 31 déc. »

Sénateur Cory Booker à Nikki Haley: « Dites à Kabila de s’inscrire dans l’accord du 31 déc. »

Des voix s’élèvent dans l’establishment américain pour pousser l’administration Trump à peser de...

Démocratie au rabais

Démocratie au rabais

L’Assemblée nationale a une grande responsabilité dans la déliquescence actuelle de la...

La démocratie étouffée : la MP évite le débat sur la pétition contre Minaku

La démocratie étouffée : la MP évite le débat sur la pétition contre Minaku

L’étouffement de la démocratie est érigé en mode de gestion à l’Assemblée nationale. Le rejet,...

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l’ambassadrice des Etats-Unis à...

Le démineur

Le démineur

Aussitôt que le témoin lui a été passé par son homologue angolais, le nouveau pilote de la...

Imprimer

Le ministre Affaires foncières exige 7 millions USD pour renouveler les titres des concessions Bralloy Inc

Écrit par Amédée MK, vendredi le . Publié dans Faits divers

Après l’affaire des passeports semi-biométriques, voici un autre dossier sale qui va ternir davantage l’image du gouvernement Tshibala. Le ministre des Affaires foncières, foulant au pied toutes les lois de la République, a déclaré les concessions Bralloy Inc un « bien sans maître » avant de les verser dans le domaine privé de l’État pour enfin les céder à un quidam. Pire, le ministre des Affaires foncières exige à cette société de droit américain 7 millions Usd avant de renouveler ses titres immobiliers. Un scandale de plus dont le gouvernement Tshibala pouvait se passer juste après la tenue du Forum sur le climat des affaires.

Imprimer

Kintambo : des inciviques pillent une famille et blessent grièvement un jeune homme

Écrit par Lucie Ngusi M., publié mercredi 30 aout 2017 le . Publié dans Faits divers

David Mudiayi, un jeune homme de 27 ans, vient d’allonger la liste des victimes de l’insécurité grandissante dans la commune de Kintambo. Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 août, pendant que toute la famille dormait, les malfaiteurs ont pénétré dans la résidence familiale. David raconte : « À peine avais-je fermé les yeux que j’ai entendu des mouvements suspects dans la maison. Cherchant à aller voir ce qui se passait, j’ai ouvert la porte de ma chambre. Que vois-je ? J’ai de la visite ! Et quelle visite !»

Articles récents

L’exercice démocratique en RDC demeure en panne. Le meeting du président du Rassemblement, prévu ce lundi 23 octobre à Lubumbashi, ne pourra pas se tenir. Le maire de la ville s’y oppose. Mais le...