A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

Compagnie Théâtre des Intrigants : « Nazali Kinshasa » sonne la rentrée artistique

Écrit par Bienvenu Ipan le . Publié dans Culture

«Nazali Kinshasa» raconte les réalités quotidiennes de Kinshasa et de la République démocratique du Congo.

Le 14 février, c’est la rentrée artistique à la Compagnie Théâtre des Intrigants avec la présentation de la pièce « Nazali Kinshasa », à son siège de la commune de N'Djili.

Le directeur artistique de la Compagnie Théâtre des Intrigants, l’honorable valentin Mitendo, a fait cette annonce le lundi 5 février 2018. C’était au cours d’un point de presse animé au Centre d’initiation artistique pour la jeunesse (CIAJ), siège de la troupe théâtrale situé à N’Djili.

«Nazali Kinshasa» raconte les réalités quotidiennes de Kinshasa, en particulier et  celles de la République démocratique du Congo, en général. C'est le cas notamment des problèmes d'eau, d'électricité, de transport, les pillages et la guerre. Mais aussi l'entraide, la joie de vivre, la musique et la danse.

Texte mis en scène par Michel Faure, « Nazali Kinshasa » est une co-production de Maguy Kalomba, Marlène Longange, Sarah Mapendo, Bavon Diana, Jean-Pi Kafuti, Yves Mansueki. Iria Diaz et Amédée Makaka ont assisté à la mise en scène. Les chansons « Kinshasa et Mambo» sont composées par Devi Asumbi. Tandis que la chanson « Tokosuka wapi? » l'a été par Yves Mansueki.

La pièce de théâtre a été produite avec le soutien de l'Association de soutien au Théâtre des Intrigants (l'ASSOTIC), Africalia et d'Advans Bank. Bien avant, la Compagnie Théâtre des Intrigants avait organisé des stages de formation des jeunes des quartiers de la municipalité de N'Djili. Ce, grâce au soutien de la Fédération genevoise de coopération.

L'un des objectifs poursuivis par la Compagnie était de permettre à ces jeunes désœuvrés, enclins à la délinquance, de se créer un métier et de s'insérer utilement dans la société. À l'instar des stagiaires aînés (de l'année 2016) dont la plupart se sont constitués en compagnies théâtrales telles que «Sycomore Théâtre, Opinion Théâtre, Palmier Théâtre ». Ils ont décidé de créer une compagnie théâtrale qui va afficher ses ambitions. Ce qui a expliqué la tenue de réunions-marathon au siège de la Compagnie Théâtre des Intrigants, cadre où ils ont été formés. Initiative à encourager.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une