A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

L’UDPS reporte son congrès extraordinaire

Écrit par LP le . Publié dans Online Dépêches

Initialement prévu pour les 26 et 27 février, le congrès extraordinaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est reporté à une date ultérieure. Ce parti de l’opposition décale ses assises pour soutenir la marche pacifique du Comité laïc de coordination (CLC) programmée le dimanche 25 février.

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) reporte à une date ultérieure son congrès extraordinaire initialement prévu pour les 26 et 27 février. C’est ce qui ressort d’un  communiqué de ce parti de l’opposition parvenu hier lundi 12 février à notre Rédaction.

Selon la source, l’UDPS décale ses assises pour soutenir la marche pacifique du Comité laïc catholique (CLC) programmée le dimanche 25 février. 

«Notre congrès extraordinaire annoncé pour la date du 26 au 27 février est reporté pour soutenir la marche programmée le 25 février 2018 par le Comité laïc catholique », mentionne le porte-parole Augustin Kabuya Tshilumba, dans le communiqué portant sa signature.

L’occasion faisant le larron, Augustin Kabuya, invite « tous les militants et toutes les militantes » de l’UDPS à « soutenir l’action programmée par nos amis du CLC, comme cela était la démarche de feu Dr Etienne Tshisekedi de son vivant ».

Le congrès extraordinaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social devrait désigner le successeur d’Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 en Belgique et dont les obsèques n’ont toujours pas été organisées à cause d’un malentendu entre ses proches et les autorités congolaises.

Un an après la mort de l'opposant historique de « sphinx de Limete », ses proches ont organisé  une messe en la cathédrale Notre-Dame du Congo, pour honorer sa mémoire, son parcours, mais surtout les valeurs qu’il incarnait. Deux autres messes ont été organisées à Kinshasa par les dissidents de l’UDPS. Il s’agit de la faction du Premier ministre Bruno Tshibala et celle de Valentin Mubake, autre cacique de l’UDPS.

Par ailleurs, il sied de noter que les deux marches pacifiques organisées le 31 décembre 2017 et le 21 janvier 2018 par le Comité laïc de coordination, ayant bénéficié du soutien de l’UDPS, ont été réprimées dans le sang par les forces de l’ordre. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une