A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

Processus électoral : la SADC invite les acteurs politiques à aplanir leurs divergences

Écrit par Ludi Cardoso le .

Le secrétaire exécutif de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), Mme Stergomena Lawrence Tax, vient d’effectuer, du 30 janvier au 2 février, une mission officielle à Kinshasa. Peu avant de boucler sa visite de travail, Mme Stergomena Lawrence Tax, a rencontré le vice-Premier ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu.

Au terme de ses échanges avec le chef de la diplomatie congolaise, le secrétaire exécutif de la SADC a fait, devant un parterre de professionnels de médias, la restitution de sa mission officielle dans la capitale congolaise.

« Nous avons rencontré les différents acteurs (du pays) et nous sommes fiers des avancées enregistrées sur le plan politique et dans le processus électoral », a-t-elle déclaré en substance.

De son avis, la République démocratique du Congo a enregistré des « avancées » dans le processus électoral dans la mesure où « ce processus se poursuit » et « le calendrier électoral est publié ». 

Pour Mme Stergomena Lawrence Tax, la Communauté de développement de l’Afrique australe est « encouragée » par « des avancées accomplies » dans le processus électoral. Quoi de plus normal qu’elle invite les uns et les autres à aplanir leurs divergences, bien à propos.

« Nous lançons un appel à tous les Congolais et acteurs politiques de prendre avec beaucoup de sérieux ce processus électoral et que chacun joue son rôle», a-t-elle exhorté. Avant de renchérir : «Évitons les diverses interprétations ».

L’occasion faisant le larron, Mme Stergomena Lawrence Tax a émis le vœu de voir les uns et les autres œuvrer  pour un aboutissement heureux du processus électoral. « Mettons-nous tous ensemble tout en rassurant que nous voulons des élections crédibles et apaisées », a déclaré le secrétaire exécutif de la SADC.

Selon Mme Stergomena Tax, la tenue d’élections crédibles et apaisées passe par la promotion de la paix. Raison pour laquelle elle invite les Congolais à promouvoir la paix. « La paix, c’est bon pour les Congolais, pour la région et la communauté internationale », a-t-elle dit. Et de poursuivre : « Si les violences éclatent, nous en serons tous victimes. Si des problèmes se posent, faisons de telle sorte que nos divergences soient aplanies de manière pacifique ».

Le secrétaire exécutif de la SADC a aussi rencontré les responsables de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une