A la Une

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

* Des mesures de décrispation doivent être appliquées * le Palu est engagé en faveur de...

La rupture

La rupture

La scène politique congolaise est en ébullition. Les acteurs politiques congolais retrouvent...

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Imprimer

Experts de l’ONU tués en RDC: les avocats des suspects veulent accéder au dossier

Écrit par RFI le . Publié dans Online Dépêches

Des réactions suite à l'enquête de RFI et de Reuters sur l'assassinat de Michael Sharp et Zaida Catalan en RDC. Les avocats de la défense du procès de Kananga, qui juge officiellement les auteurs présumés du double meurtre des experts de l'ONU, réclament à l'Auditorat militaire de pouvoir accéder aux pièces du dossier d'instruction. Ces pièces auxquelles RFI et Reuters ont pu accéder. Ils demandent également que les personnes qui sont citées dans l'enquête soient toutes entendues et, au besoin, arrêtées.

 

"C'est une grosse surprise pour nous, nous on nous empêche d’accéder au dossier et ça continue à être notre demande dans la justice, ça va garantir le droit de la défense et ça va nous amener à un procès équitable, et nous, jusqu’à maintenant, on ne nous a pas permis d’avoir des éléments.", a confié à RFI,  l'un des avocats de la défense.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La libération des prisonniers et le retour libre au pays des exilés politiques repris dans l’Accord du 31 décembre 2016 est la condition pour avoir les élections démocratiques en RDC. Ce propos est d’Olivier...

Facebook FanBox