A la Une

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

* Des mesures de décrispation doivent être appliquées * le Palu est engagé en faveur de...

La rupture

La rupture

La scène politique congolaise est en ébullition. Les acteurs politiques congolais retrouvent...

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Imprimer

Division 1 zone centre-Sud : le TP Mazembe repasse en tête en écrasant Océan Pacifique 7-0

Écrit par LP le . Publié dans Sports

Après trois matchs nuls de suite, les Corbeaux ont retrouvé leurs ailes et survolé Océan Pacifique de Mbuji-Mayi, hier dimanche 17 décembre. Sept buts contre 0, un adversaire impuissant, le gardien Ley Matampi pas inquiété au cours de ce grand jour pour Abdoulaye Sissoko. L’attaquant malien a signé un doublé, une première depuis son arrivée.

 

 

C’est par le score fleuve de sept buts contre 0 que le TP Mazembe s’est imposé face à Océan Pacifique de Mbuji-Mayi. Un adversaire visiblement impuissant face aux vainqueurs de la coupe de la confédération de la Caf.

Un constat, du reste, étonnant, le portier des Corbeaux, Ley Matampi n’a pas du tout été inquiété au cours de ce grand jour pour Abdoulaye Sissoko. L’attaquant malien a signé un doublé, une première depuis son arrivée.

 

 L’addition, ce sont Ben MALANGO, un doublé lui aussi, Adama TRAORE – même si son but devrait être attribué à Mika MICHE qui a aussi marqué – comme Meschak ELIA transformant un penalty sur les deux obtenus par le TP Mazembe. Le meilleur joueur du CHAN 2016 a également signé une passe décisive. 

 

Grâce à cette victoire et après 7 journées de Ligue 1, le TP Mazembe est désormais leader avec 15 points devant Lupopo 14 points et Sanga Balende 9 points. C'était un dimanche noir pour les équipes de Mbuji-Mayi, les Anges et les Saints sont tombés à Kananga (1-2) face à Tshinkunku pendant que Dibumba et Bazano se neutralisaient (0-0).

 

Dès l’entame de la rencontre, c’est Djos ISSAMA à droite qui a signé la première alerte enrayée par la défense adverse.  Suivie d’une occasion manquée de Miché MIKA seul au point de penalty, il a frappé à côté. Il recevait pourtant une offrande de Ben MALANGO. Ce dernier aussi face aux gardiens des bleu et blanc de Mbuji-Mayi n’a pas réussi à ouvrir le score par sa tête plongeante, sauvetage du gardien LUKOKI. Il a fallu attendre le duel suivant. C’est la réception d'un ballon taclé par Miché MIKA, que l'avant-centre du TP Mazembe frappe et c'est au fond.

 

Après l’essaie à 25 mètres, raté par Nathan SINKALA, Adama Traoré, chanceux dévie une frappe non cadrée de Miché MIKA pour le 2-0. A la 30ème minute, Miché MIKA marque le troisième but. Joël KIMWAKI trouve Meschak ELIA en profondeur, l'ailier efface un défenseur adverse et trouve son ancien coéquipier à Don Bosco en retrait, avec beaucoup de sang-froid, le milieu de terrain frappe et marque.

 

La tentative de réplique d’Océan Pacifique n’a pas été productive avec le capitaine KABEYA qui a réussi un lob sur ZOLA et tire. La tentative n'est pas assez appuyée pour inquiéter Ley MATAMPI.

 

Pourtant dès la 38ème minute, Abdoulaye SISSOKO ouvre enfin son compteur buts avec le TPM. Servi en profondeur par Ben MALANGO, le Malien met son pied pour pousser la balle au fond. C’est sur le score de 4-0 qu’intervient la mi-temps.

 

A la reprise, le gardien LUKOKI exclu à la 60ème minute. Battu par Ben MALANGO en dehors de la surface, le gardien arrête le ballon de la main. Comme dernier défenseur, il obtient un carton rouge. Il est remplacé par le gardien Bukasa KAZADI. A la 67e c’est le doublé d’Abdoulaye SISSOKO. Djos ISSAMA lance Meschak ELIA en profondeur, l'ailier remet à Djos qui talonne pour le Malien qui met au fond depuis le point de penalty.

 

A la 72e 6-0. Et c’est Ben MALANGO qui transforme un penalty consécutif à un contrôle de la main d'un défenseur des bleu et blanc sur une passe en retrait de SISSOKO. A la 80e minute, USHINDI obtient un second penalty pour le TPM. Et c’est ELIA Meschak qui le transforme par un contre-pied parfait... 7-0, c’est le score final.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La libération des prisonniers et le retour libre au pays des exilés politiques repris dans l’Accord du 31 décembre 2016 est la condition pour avoir les élections démocratiques en RDC. Ce propos est d’Olivier...