A la Une

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Lundi dernier, à New-York, Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU a recadré le chef de la...

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC s’est invité, encore une fois, sur la table du Conseil de sécurité des Nations...

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Contre la volonté de la Céni d’imposer par tous les moyens la machine à voter lors des scrutins...

Des zones d’ombre

Des zones d’ombre

L’arrivée des bovidés, en décembre dernier, dans les provinces du Kwilu et Kwango, continue de...

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

Après les deux marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, le Comité laïc de...

Imprimer

Coupe de la CAF : TP Mazembe, le sacre

Écrit par Armel Langanda le . Publié dans Sports

Le TP Mazembe confirme sa suprématie au niveau africain. Face à SuperSport United, Il arrache le trophée de la Coupe de la CAF (2-1, 0-0). Il devient ainsi le deuxième club le plus titré d’Afrique après Al Ahly du Caire.

Pour la deuxième fois consécutive, le TP Mazembe soulève le trophée de la Coupe de la Confédération de la CAF. Après avoir tenu en échec SuperSport United (0-0), en finale retour, le samedi 25 novembre, à Pretoria. Les Corbeaux s’étaient imposés à Lubumbashi sur Le score de 2-1.

Le coach Pamphile Mihayo fait confiance à la même équipe de la finale aller. Les Congolais ont du coup pris le contrôle du jeu avec une animation offensive impressionnante. Les premières occasions n’ont pas tardé à suivre avec les performances de Traoré et Kalaba.

Tout juste après, les locaux prennent les choses en mains. La défense de Mazembe, contrôlée à la loupe par Kimwaki, est restée solide sur toutes les tentatives. Dans les perches, le gardien Sylvain Gbohou sort également ses griffes. Une première partie du jeu équilibrée entre SuperSport et TP Mazembe.

À la seconde moitié du match, le TP subit la pression adverse. Dans le premier quart d’heure, la frappe de Modiba bien partie mais n’a pas inquiété le portier ivoirien qui a bien fermé son angle. Arrivé à la 82ème minute, Kabaso Shongo écope d’un deuxième carton jaune, synonyme de l’exclusion. En infériorité numérique, le TP Mazembe devient très agressif avec des contre-attaques menées par Asante et Meschack qui venaient de faire leur entrée.

Les Sud-africains également perdront Phala pour un tacle, le pied en avant, sur Sinkala à la 89e. Une faute flagrante qui n’a pas laissé indifférent l’arbitre sénégalais. Désormais, c’est une fin du match à dix contre dix.

 Un but assassin loupé

Dans les dernières secondes, après un superbe sauvetage de Mpeko dans la surface de réparation, Meschack enchaîne des dribbles, mais il ne trouvait que le petit filet. Un but qui allait crucifier les locaux qui ont tout donné. C’était pratiquement la dernière occasion du match.  Au coup de sifflet final, c’est la fête dans les gradins pour les Congolais venus très nombreux.

Un match nul précieux qui permet aux Corbeaux d’entrer dans l’histoire du football africain. Les Corbeaux comptent aujourd’hui cinq titres en Ligue des champions CAF. (1967, 1968, 2009, 2010 et 2015). À cela, s’ajoutent deux titres en Coupe de la Confédération gagnés en 2016 et 2017, un titre en Coupe des Vainqueurs de Coupe gagné en 1980 et trois Super Coupe d’Afrique gagnée en 2010, 2011 et 2016.

Au total, le club cher au président Moïse Katumbi compte 11 trophées sur le continent et devient le deuxième club le plus titré d’Afrique après Al Ahly du Caire qui compte 19 trophées.

Les Corbeaux égalent le CS Sfaxien qui avait également remporté la même compétition deux ans de suite (2007 puis 2008).

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’objectif est de contribuer à réduire la prévalence de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans ainsi que de subvenir aux besoins nutritionnels de 12 000 femmes enceintes et...