A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Nord-Kivu : des jeunes de Beni plaident pour la consolidation de la paix

Écrit par Bienvenu Ipan le .

« Ce que nous attendons des animateurs des institutions de la République, c’est de créer un climat favorable à la paix, la sécurité et prendre en compte les revendications des jeunes de toutes les tendances, Majorité politique, Opposition, Société civile », a déclaré la coordonnatrice provinciale de la section Droit de l’Homme au Congrès international congolais (CIC). C’était à l’issue d’un colloque sur les exigences de la paix, organisé le samedi 11 novembre, en collaboration avec des jeunes de Beni et la Monusco.

L’objectif principal de cette rencontre était de réunir des jeunes de toutes les tendances politiques pour échanger sur les exigences de la paix en ce moment de crise que traverse la République démocratique du Congo.

Ce colloque a servi de tribune aux panélistes de s’exprimer et aux jeunes victimes de conflits de témoigner de conséquences fâcheuses causées par des guerres récurrentes dans la vie. Ce qui a permis aux uns d’éviter et aux autres de prévenir ces conflits.

Le plaidoyer élaboré est à mener auprès des animateurs des institutions de la République, des partis politiques, mouvements citoyens et de la Société civile. Pour réaliser leurs objectifs, ces jeunes Congolais ont associé certaines autorités du pays et la Monusco pour les accompagner.

Les jeunes du CIC sont motivés par« l’engagement que nous avons au service de la société. Parce que si nous gardons silence, nous devenons autant coupables de cette crise politique. Nous croyons que des milliers de morts que nous avons comptés en RDC suffisent pour que nous puissions arrêter l’hémorragie. Le plus important, c’est de mener ce plaidoyer, pour que nous ne soyons pas responsables de tous les maux qui affecteront l’avenir de la RDC ».

Le Congrès international congolais est un cadre synergique de travail et de concertation, un cadre indispensable à la promotion et au développement de la RDC ; un cadre de coordination des efforts et apports de tous les Congolais en vue de la restauration de la souveraineté et de l’intégrité nationales.

Le CIC Asbl se veut aussi l’expression vivante de la détermination de tous les Congolais à conjuguer leurs efforts dans un esprit de patriotisme et de solidarité nationale. La vision du CIC est de favoriser la mise en place en RDC des institutions dynamiques et efficaces, de bonne gouvernance et de démocratie participative ; de lutter contre les antivaleurs telles que la corruption, le régionalisme, le tribalisme, le népotisme… et de promouvoir le développement intégral par l’éducation et la formation d’une nouvelle classe de leaders, d’hommes et de femmes déterminés et engagés à ériger au cœur du continent africain une grande nation libre et prospère.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est sous le coup de 15h30’ que le stade TP Mazembe vibrera au rythme de la finale aller de la Coupe de la CAF.  Le TP Mazembe accueille Super Sport United ce dimanche 19 novembre....