A la Une

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

La journée de mercredi 15 novembre 2017 s’annonce très tendue. Des mouvements citoyens tels que...

Imprimer

Le gouvernement vient en aide aux sinistrés de l’incendie du camp Kabila

Écrit par LP le . Publié dans Société

Le ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia  Mbayi, a, au nom du gouvernement congolais, apporté un lot de vivres et non-vivres aux 62 familles des policiers victimes d’un incendie dans la nuit du lundi 6 novembre dernier au Camp Kabila (ex-Mobutu) à Lemba.

Le vendredi 10 novembre 2017, le ministre d’Etat en charge du Budget Pierre Kangudia a procédé à la remise d’un important lot des biens de première nécessité aux policiers ainsi qu’aux membres de leurs familles, victimes d’un incendie qui a ravagé près de soixante-deux (62) habitations au camp de police Kabila, dans la commune de Lemba.

Outre une enveloppe d’argent, l’assistance a été constituée de tôles, du ciment, du bois, des mousses, des draps, du lait et autres vivres… «Nous avons été chargés au niveau du gouvernement central pour venir ici afin de soulager les personnes sinistrées. Vous voyez bien que c’est une situation assez difficile, c’est une situation dramatique que vit une partie des Kinois», a indiqué Pierre Kangudia. Il a remis ce don en présence des représentants du gouverneur de la ville, du  commissaire général de la police, le général Amuli, du commissaire provincial de la police, ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Construire des casernes décentes

Pour rappel, dans la nuit du lundi 6 novembre 2017 vers 20h00’, un feu parti, selon des témoins, d’un pétard jeté par un enfant, a consommé une soixantaine d’habitations.  Il s’agit d’abris de fortune en tôles, en bois et en cartons que les policiers se sont construits dans ce camp, faute de pouvoir supporter le loyer des maisons décentes à la cité. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, par contre, des dégâts matériels énormes ont été répertoriés.

« L’assistance aux sinistrés est une bonne chose, mais le gouvernement doit penser à leur construire de nouvelles casernes parce que les conditions de logement des policiers sont très déplorables dans notre camp », a confié sur place à Radio Okapi un officier de police sous anonymat.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

À la surprise générale, Shark XI FC n’est pas revenu à sa décision. Par la voix de son secrétaire général, il confirme sa non-participation à la 23ème édition de la Ligue nationale de football...
More inSports  Politique  Economie  A la Une