A la Une

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

La journée de mercredi 15 novembre 2017 s’annonce très tendue. Des mouvements citoyens tels que...

Imprimer

Mondial 2018 : bien qu’éliminée, la RDC sauve son honneur

Écrit par Armel Langanda le . Publié dans Sports

La victoire de la RDC face à la Guinée (3-1) n’a malheureusement pas permis aux Léopards d’aller en Russie. Grâce à son nul face à la Libye (0-0), la Tunisie a terminé en tête du groupe A et file en Russie pour la Coupe du monde 2018.

Sans surprise, les Léopards de la RDC n’iront plus en Russie l’année prochaine. Terminés deuxième du groupe A avec 13 points, les Léopards de la RDC cèdent la place aux Aigles de Carthage de la Tunisie pour la Coupe du monde « Russie 2018 ».

Le verdict est tombé le samedi 11 novembre lors de la sixième et dernière journée des éliminatoires pour la zone Afrique. La RDC qui s’est montrée performante au stade des Martyrs de la Pentecôte contre la Guinée (3-1), ne pouvait que compter sur la surprise de la Libye à Radès face à la Tunisie. Malheureusement, la victoire du sélectionneur Florent Ibenge, n’a servi absolument à rien pour envoyer le onze national congolais en Russie pour l’aventure mondiale du football.

Malgré leur domination dans le jeu, les Congolais se faisaient peur en contre et sur quelques relances complètement ratées et Matampi devait s’employer pour détourner un corner adverse. La RDC répliquait par Mubele, mais le Rennais manquait le ballon dans la surface… La Guinée terminait mieux le premier acte et Matampi devait encore repousser après une percée d’Alkhaly Bangoura.

C’est encore le gardien des Léopards qui était à la parade au retour des vestiaires. Les locaux repartaient ensuite de l’avant et ils finissaient par virer en tête sur un but contre son camp de Sidibé (1-0, 61e). Mais Kebano manquait le break de la tête et Keita Junior, lancé en profondeur, égalisait dix minutes plus tard (1-1, 71e). Malgré ce but qui compromettait encore un peu plus leurs rêves de Russie, les Congolais ne lâchaient rien et arrachaient le succès grâce à un penalty de Bolingi (90e+2) puis un but de Kebano (90e+3), lancé en profondeur.

La RDC termine à un point de la Tunisie, mais ce sont bien les Aigles de Carthage qui verront la Russie.

Moins percutante face à la Libye, la Tunisie a manqué la force de gagner à Radès.  Elle a juste assuré un point face à la Libye (0-0), qui lui permet de terminer en tête avec une unité d’avance sur la RDC.

Le regard devra maintenant être tourné vers les éliminatoires de la CAN « Cameroun 2019 ». Il reste à savoir si la Fédération congolaise de football association (FECOFA), continuera avec le sélectionneur principal, Jean Florent Ibenge, qui a réussi à marquer son histoire à la tête de la sélection. Le contrat qui le liait à la Fecofa était d’objectif. C’était de ramener la RDC à la Coupe du monde après 44 ans d’absence. Chose qui ne s’est pas réalisée.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

À la surprise générale, Shark XI FC n’est pas revenu à sa décision. Par la voix de son secrétaire général, il confirme sa non-participation à la 23ème édition de la Ligue nationale de football...
More inSports  Politique  Economie  A la Une