A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Infrastructures : démarrage imminent des travaux d’aménagement des routes dans la région du Kasaï

Écrit par Véron K. le . Publié dans Economie

Le gouvernement de la République  démocratique du Congo fait  de la réhabilitation des infrastructures  routières  son cheval de bataille.

Les travaux d’aménagement des routes Batshamba-Tshikapa, section pont Lovua-Tshikapa ; Tshikapa-Mbuji Mayi, section Tshikapa-Kamuesha  démarrent effectivement sur le terrain en janvier 2018. Le ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction, Thomas Luhaka, a  fait cette annonce, mardi 7 novembre 2017, lors de la signature  des contrats de ces deux nouveaux projets.

En attendant la concrétisation  imminente  de la promesse faite  par l’Union  Européenne  de contribuer pour  environ 150 M euros en vue de  financer  le tronçon  Kamuesha-Kananga, le gouvernement  de la RDC a , après avis  de non objection ,  signé,  le 2 novembre 2017, ces deux contrats importants  pour  la mise en œuvre  sous  financement   du bailleur  de fonds,  la Banque Africaine de Développement.

Le développement  socio-économique , le bien-être  de la population  et le développement  durable de la République  démocratique  du Congo  passant par la réhabilitation , la construction  et la modernisation  de ses infrastructures  de base, notamment  les infrastructures routières, le gouvernement  a estimé opportun  de mettre la modernisation  des infrastructures  au centre  de son action.

C’est ce qui justifie la signature  de ces deux nouveaux projets  d’aménagement  des routes, à savoir le pont Lovua-Tshikapa (56 km) pour  un montant  de 53.778.325,14 USD  dans un délai d’exécution de 24 mois avec  l’entreprise CGC ; Tshikapa-Kamuesha (87 km) pour  un montant  de 65.993.373,00 USD dans un  délai  d’exécution de 24 mois  avec l’entreprise  China Jiangxi Corporation.

L’étape  de la signature  des contrats  ayant été  franchie, le ministre  Thomas Luhaka  a invité  tous les acteurs, la Cellule Infrastructures, maître  d’ouvrage  délégué, les entreprises  CGC et China Jiangxi Corporation et les deux  missions  de contrôle  (Gauff Ingénieure, en place  et celle  en recrutement) à tout faire  pour le  démarrage  effectif  des travaux sur le terrain.

Outre  le gouvernement, Thomas  Luhaka  a remercié la BAD qui finance les travaux  projetés, les représentants  des partenaires  techniques  financiers  pour leur  engagement  continu  dans le secteur  routier.

Signalons cependant  que le gouverneur du Kasaï a rehaussé de sa présence la cérémonie de signature de ces deux contrats.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est sous le coup de 15h30’ que le stade TP Mazembe vibrera au rythme de la finale aller de la Coupe de la CAF.  Le TP Mazembe accueille Super Sport United ce dimanche 19 novembre....