A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Verba non volant

Écrit par Ben-Clet le . Publié dans Apostrophe

Autrefois, la parole «s’envolait». De nos jours, grâce à la technologie, elle ne s’envole plus, mais «reste», comme l’écrit. Attention, donc, aux moulins à paroles ! Témoignages.

 

         * Coran : «Une bonne parole est comme un bon arbre dont la racine est solide et dont les branches vont jusqu’au ciel. Il donne ses fruits en toute saison avec la permission de son Seigneur.» (VIIe siècle, Monde arabe)

         * Sir Walter Scott : «Il arrive quelquefois qu’une flèche lancée au hasard atteigne le but que l’archer ne visait pas ; souvent une parole prononcée sans dessein flatte ou déchire un cœur malheureux partagé entre le plaisir et la crainte.» (1771-1832, Grande-Bretagne)

         * Démosthène : «Est-il un homme sensé qui, pour décider si un autre homme est en paix ou en guerre avec lui, s’en rapporte plus aux paroles qu’aux effets ?» (384-322 av. J.-C., Monde grec)

         * Callimaque : «Celui qui en sait trop et qui ne sait pas tenir sa langue est comme un enfant armé d’un couteau.» (310-235 av. J.-C., Monde grec)

         * Barsanuphe de Gaza : «Veille, tout en parlant peu, à ne pas condamner les autres comme de grands bavards ; car tu ignores si la seule parole que tu as prononcée ne sera pas contre toi une charge plus lourde que contre eux tous leurs discours.» (VIe siècle, Monde grec)

         * AbūShakour : «La parole qu’on prononce doit être comme le rubis, peu pesante, mais de grand prix. / Tant que tu n’as pas parlé, la parole est en ton pouvoir, / mais échappée de ta bouche, elle te tient en son pouvoir… On ne voit pas plus revenir/la parole échappée de la bouche que la flèche échappée de l’arc.» (Xe siècle, Monde persan)

         * Saba : «Le corps de l’orateur est mis dans le tombeau, mais ses nobles propos ne sont pas inhumés.» (†1822, Monde persan)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.