A la Une

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

La journée de mercredi 15 novembre 2017 s’annonce très tendue. Des mouvements citoyens tels que...

Imprimer

19ème Congrès du PCC : récit d’un parti politique qui aura redoré l’image de la Chine

Écrit par Cyprien Kapuku. Depuis Beijing le . Publié dans Internationale

La Chine d’aujourd’hui qui ressemble, pourrait-on dire, à la «poule aux œufs d’or», a une histoire teintée des tâches noires, des humiliations subies lors de la guerre de l’Opium et des incessantes agressions étrangères. C’était une Chine semi féodale et en partie colonisée qui devrait vaincre les impérialistes d’alors pour arriver à ce point.

Et le 19ème Congrès du PCC qui se tient à Beijing, n’aura pas seulement été celui de présentation du rapport des activités réalisées lors de ces cinq dernières années ou de projection de la Chine vers l’avenir. Mais ce grand rendez-vous politique aura également été celui de rappel de la longue marche de la Chine et du PCC, ainsi que des appels à la prise de conscience pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise. Objectif qui n’est plus loin à atteindre, croit le président Xi Jinping, dont la sérénité et l’optimisme dans la manière de conduire le Parti ne sont plus à démontrer, ont affirmé certains de ses camarades du Parti. 

Pour cela, le président chinois, Xi Jinping a rappelé le cheminement de son pays en mettant en exergue le rôle « crucial et fondamental » joué à cette époque par le PCC jusqu’à la fondation, le 1er octobre 1949, de la République populaire de Chine. Une histoire pleine d’enseignements ou mieux un récit d’un parti politique, aujourd’hui vieux de 96 ans, qui aura redoré l’image de la Chine.

Ci-dessous, un extrait du discours de Xi Jinping

Il y a cent ans, les salves de la Révolution d’Octobre ont apporté à la Chine le marxisme-léninisme. Des éléments avancés en Chine ont découvert, à travers la vérité scientifique du marxisme-léninisme, la clé de la résolution des problèmes chinois. En 1921, le Parti communiste chinois a vu le jour suite aux mouvements violents déclenchés en Chine depuis les temps modernes, aux luttes acharnées du peuple chinois contre la domination féodale et l’invasion étrangère, et à la combinaison du marxisme-léninisme avec le mouvement ouvrier chinois. Dès lors, les Chinois ont trouvé un guide leur permettant de mener à bien leur lutte pour l’indépendance nationale, l’émancipation du peuple, la prospérité du pays et le bonheur des citoyens, passant ainsi, sur le plan moral, de la passivité à l’initiative.

La nation chinoise est une grande nation de civilisation vieille de plus de 5.000 ans et une brillante culture qui lui propre. Elle a apporté une contribution considérable à l’humanité.

Après a guerre de l’Opium, elle sombra dans un état déplorable et souffrit de troubles intérieurs et de menaces extérieurs, et son peuple vécut de profondes souffrances : des guerres incessantes, des territoires envahis et une vie misérable. Pour redresser la nation, beaucoup d’hommes aux nobles idéaux se lancèrent les uns après les autres dans des luttes héroïques et opiniâtres et tentèrent de divers essais. Mais, finalement, ils ne purent changer ni la nature de l’ancienne Chine, ni le sort misérable de son peuple.

Le renouveau de la nation chinoise

La réalisation du grand renouveau est le plus grand rêve de la nation chinoise depuis les temps modernes. Dès sa naissance, le PCC, en se donnant comme idéal suprême et objectif ultime de réaliser le communisme, s’est chargé sans aucune hésitation de mener à bien la mission historique du renouveau de la nation chinoise. Il a uni et conduit le peuple dans une lutte d’une âpreté inouïe, inscrivant ainsi dans l’histoire les épopées les plus glorieuses…

Notre Parti a profondément compris que, pour réaliser le grand renouveau de la nation chinoise, il était impératif d’établir un régime social avancé et adapté à la réalité du pays. Pour ce faire, il conduit le peuple à achever la révolution socialiste, à établir le système fondamental du socialisme, à promouvoir l’édification socialiste, et à accomplir la transformation sociale la plus ample et la profonde dans l’histoire de la Chine, préparant ainsi les conditions politiques préalables et les fondements institutionnels indispensables au progrès et au développement de la Chine contemporaine…

Un engagement indéfectible

Durant les 96 années écoulées, pour accomplir la mission historique du grand renouveau de la nation chinoise, le PCC, qu’il fût en position de force ou de faiblesse, dans ses victoires comme dans ses défaites, est resté indéfectiblement fidèle à son engagement initial et à ses idéaux, et a conduit le peuple à œuvrer opiniâtrement, bravant mille difficultés et dangers et en faisant de grands sacrifices…

Aujourd’hui, nous sommes plus que jamais proches de l’objectif du grand renouveau national, et plus que jamais confiants et capables de l’atteindre…

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

À la surprise générale, Shark XI FC n’est pas revenu à sa décision. Par la voix de son secrétaire général, il confirme sa non-participation à la 23ème édition de la Ligue nationale de football...
More inSports  Politique  Economie  A la Une