A la Une

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

L’UE conditionne ses rapports avec la RDC au respect de « l’esprit de consensus de l’Accord de la Saint-Sylvestre »

L’UE conditionne ses rapports avec la RDC au respect de « l’esprit de consensus de l’Accord de la Saint-Sylvestre »

Réuni, hier lundi 11 novembre à Bruxelles, le Conseil de l'Union européenne, organe qui...

Anarchie dans la ville

Anarchie dans la ville

On n’est pas encore dans une situation d’état d’urgence. Mais, il faut reconnaître que,...

Imprimer

Faute de preuve, la Cour a classé sans suite l’Affaire Musete

Écrit par Stanislas Ntambwe, vendredi le . Publié dans Online Dépêches

A l’issue de plusieurs mois d’enquête, le 06 octobre 2017, le Procureur général Près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a classé sans suite, l’accusation de détournement des fonds publics, mettant en cause l’ancien Directeur général de la Société congolaise des Postes et télécommunications (SCPT), Didier Musete Lekan.

Pour « absence de preuve », la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, a signifié cette décision, le 10 octobre 2017, dans une correspondance portant référence N° 6O89/RMP.9222/PG/MM/2017, adressée à Maître Jean-Jacques Seker, avocat de Didier Musete.

Ceci ne surprend personne, dans la mesure où l’audit administratif diligenté par le Ministère du Portefeuille, n’avait démontré en son temps, aucune preuve de détournement de fonds. Il fallait donc, que la décision de la Justice passe sereinement et en toute impartialité pour rétablir la vérité. C'est chose faite.

Désormais lavé de tout soupçon, Didier Musete salue la décision de la Justice, remerciant ainsi le président de la République Joseph Kabila, « pour le mandat qu’il m’avait donné d’exercer dans cette grande entreprise de l’Etat et je renouvelle ma disponibilité à servir mes concitoyens », a-t-il lancé.

« Le travail que nous avons abattu pour faire renaître la SCPT de ses cendres, principalement la poste congolaise, tout en optimisant l’exploitation de la fibre optique, a été un travail de titan et nous en sommes fiers. Cela reste une des références en matière de gouvernance de la chose publique et un modèle pour la génération montante », se souvient l’ancien Dg de la SCPT.

Il croit savoir que, la République démocratique du Congo peut encore transformer ses innombrables richesses naturelles et son immense potentiel humain en un « véritable moteur de croissance » pour toute la sous-région.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Kinshasa, 13 décembre 2017 - L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) en République démocratique du Congo ont reçu un...

Facebook FanBox