A la Une

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Nikki Haley à Kinshasa : Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l’ambassadrice des Etats-Unis à...

Le démineur

Le démineur

Aussitôt que le témoin lui a été passé par son homologue angolais, le nouveau pilote de la...

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

Imprimer

M. Sidikou: « un calendrier électoral réaliste et un budget pour les élections feront avancer le processus politique » en RDC

Écrit par Stanislas Ntambwe, jeudi le . Publié dans Online Dépêches

Au cours d’un débat sur le rapport du Secrétaire général de l’Onu sur la Mission des Nations Unies en RDC, tenu mercredi 11 octobre 2017 à New York, le représentant spécial du Secrétaire général l’ONU en République démocratique du Congo, Maman Sidikou a relevé quelques préalables pour, dit-il, faire avancer le processus politique au pays.

Maman Sidikou estimé qu’« A l’heure actuelle, la publication d’un calendrier électoral réaliste; l’établissement d’un budget pour la tenue des élections; la mise en œuvre des mesures de décrispation et la garantie du respect des droits et libertés fondamentales sont les principales conditions à remplir pour faire avancer le processus politique », rapporte Radio Okapi.

Le chef de la Monusco a fait remarquer que, le soutien des Nations unies, tout en étant essentiel, ne sera pas suffisant.

« En effet, les acteurs de la région, notamment l'Union africaine, la Communauté de développement de l'Afrique australe, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Communauté économique des États d'Afrique centrale, ont un rôle essentiel à jouer pour aider toutes les parties prenantes en République démocratique du Congo à relever les défis auxquels elles sont confrontées et soutenir les progrès réalisés dans le processus politique en vue de la tenue des élections », recommande Maman Sidikou.

D’après lui, « ce n'est qu'en travaillant ensemble et de manière solidaire et en synergie que les obstacles auxquels la République démocratique du Congo se heurte maintenant pourront être surmontés ».

Il relève l’engagement de la MONUSCO à soutenir, à travers ses bons offices, les principes de l’Accord du 31 décembre, principes qui représentent la seule voie viable de créer les conditions nécessaires à la tenue d’élections crédibles et apaisées en République démocratique du Congo.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est une grogne qui ne dit pas son nom. Les présidents des assemblées provinciales n’en peuvent plus. Au point de lancer leur cri de détresse dans les médias. En escale à Kinshasa en attendant la...