A la Une

Loi électorale : le putsch de la MP

Loi électorale : le putsch de la MP

C’est la loi du plus fort qui a fini par s’imposer au parlement en ce qui concerne le projet de...

Casques bleus tués à Semiliki : l’inévitable enquête pour rétablir la vérité

Casques bleus tués à Semiliki : l’inévitable enquête pour rétablir la vérité

Plusieurs interrogations demeurent sans réponse après l’attaque meurtrière contre une base...

Déficit démocratique

Déficit démocratique

Après deux cycles démocratiques en 2006 et en 2011 en République démocratique du Congo, la...

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Imprimer

2016 : un bilan alarmant de MSF sur la situation humanitaire en RDC

Écrit par Lucie Ngusi M., mardi le . Publié dans Société

Médecin sans frontières, MSF, intervient en appui au ministère de la Santé, en offrant des soins médicaux aux victimes de conflits et de violence, aux personnes déplacées ou encore à celles souffrant d’épidémies ou de pandémies comme le VIH/Sida.

Médecins sans frontières, MSF, a organisé une journée d’échanges avec les professionnels des médias, le lundi  9 octobre 2017, à l’hôtel Luntu, dans la commune de Ngaliema. Cette rencontre, a souligné le chef de mission MSF-Belgique, Dr. Emmanuel Lampaert, s’inscrit dans le cadre de la visibilité et l’acceptation des actions menées par cette organisation non-gouvernementale auprès de la population. En même-temps, il a saisi l’opportunité pour présenter le rapport annuel 2016 des activités de MSF en RDC.

D’après ce rapport, les activités de MSF en RDC, s’étendent sur 17 provinces, entre autres Kinshasa, Tanganyika, Maniema, Sud et Nord-Kivu, Ituri et Nord-Ubangi. Kinshasa : 35 392 consultations liées au VIH, patients sous ARV : 2846 ; hospitalisations 2500. Dans le Tanganyika: plus de 2300 enfants sévèrement malnutris pris en charge et plus de 2400 autres admis en pédiatrie. Dans la ville de Kalemie, environ 120 000  personnes ont bénéficié du projet dans quatre Aires de santé (Kituku, Undugu, HGR et Kataki). Dans le Maniema, l’équipe de MSF a effectué plus de 12 653 consultations, a assuré 538 accouchements sous contrôle médical et a garanti la couverture vaccinale à plus de 4000 enfants.

Pour répondre rapidement et avec efficacité aux urgences médicales, MSF a dépêché, à travers le pays, les équipes d’urgences.

Historique du MSF

Dr. Emmanuel Lampaert a, à cette occasion, présenté l’identité, l’historique de MSF, les activités, les motivations, ainsi que les projets par défaut. Il a expliqué que MSF est une organisation médicale humanitaire internationale indépendante qui apporte assistance aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes naturelles ou humaine. Egalement, aux victimes de conflits armés, sans aucune discrimination de race, de religion, de philosophie ou de politique.

Aussi, a-t-il fait savoir, MSF observe les principes de neutralité et d’impartialité, et des valeurs. Ce sont les besoins de la  population qui orientent leurs actions sur le terrain.

Crée à Paris en 1971 par des médecins et journalistes, MSF est aujourd’hui un mouvement international composé de 23 associations dans le monde. Le mouvement comprend cinq centres opérationnels : Bruxelles, Barcelone, Paris, Amsterdam et Genèse qui assurent la gestion directe des missions et dont les équipes apportent des soins médicaux vitaux dans plus de 60 pays dans le monde.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les investisseurs étrangers ont davantage profité du boom du secteur des ressources naturelles à partir de 2007 que le gouvernement et la population de la RDC indique un rapport récent de la Banque...