A la Une

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

Calendrier électoral : C. Nangaa renvoie la balle au gouvernement

La tripartite du Palais du peuple est entrée dans le vif du sujet. Le président de la Céni,...

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Tripartite Céni-CNSA-Gouvernement : Une coalition de « falsificateurs »

Après avoir bâclé l’arrangement particulier de l’Accord politique du 31 décembre 2016, la MP et...

Soutien improductif

Soutien improductif

La République démocratique du Congo est en train de sombrer. La crise politique ne fait que...

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

Quel mécanisme pour une transition sans Kabila ?

La tenue d’élections étant exclue cette année, l’après-décembre 2017 reste un mystère. Raison...

Imprimer

Avec la mention "Excellent" : l’exécutif national honore le DG de l’ISC/Matadi

Écrit par Stanislas Ntambwe, mardi le . Publié dans Online Dépêches

Le directeur général de l’Institut supérieur de commerce (ISC/Matadi), le professeur Jean-Marie Kinkela Nsabi, vient d’être honoré par le gouvernement central de la RDC, à travers le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Une commission d’audit du ministère de l’ESU a été dépêchée à Matadi (Kongo Central) par le ministre de tutelle, Steve Mbikayi Mabuluki, pour honorer le directeur général de l’ISC/Matadi, le professeur Jean-Marie Kinkela Nsabi.

Avec la mention «  Excellent », le professeur Kinkela se positionne comme « le premier de tous les gestionnaires » des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire de la province du Kongo Central.

Honneur mérité

Cette reconnaissance du ministère de tutelle est un honneur mérité dans la mesure où, depuis son arrivée à la tête de l’ISC/Matadi, la gestion et des exploits du professeur Kinkela Nsabi ne sont plus à démontrer. Au nombre desquels, on note quelques réalisations sur le plan académique et scientifique ; sur le plan social et  sur le plan des infrastructures.

Sur le plan académique et scientifique, il sied de rappeler que l’ISC/Matadi employait, avant son arrivée, de deux professeurs seulement et d’une vingtaine de membres du corps scientifique. Alors que sous le mandat du DG Kinkela, cette institution publique va employer 17 nouveaux professeurs à temps partiel, et une quarantaine de chefs de travaux et assistants. 

Sur le plan social, il faut reconnaître que l’ISC/Matadi est l’un des rares établissements de l’ESU qui paie une bonne prime à son personnel : 400 dollars américains par un professeur ordinaire (PO) et 175 dollars américains le mois, pour un assistant de 1er mandat.

Enfin, sur le plan des infrastructures, le DG Jean-Marie Kinkela poursuit la construction des bâtiments ; question de renforcer la capacité d’accueil de l’établissement. C’est pourquoi le ministre de l’ESU a choisi de l’honorer pour tous les efforts consentis, en dépit de plusieurs défis à relever.

Suivre l’exemple

Arrivé à la tête de l’ISC/Matadi en avril 2016, le professeur Kinkela Nsabi est plein d’ambitions et idées. Il a fait de l’amélioration de la qualité de formation son cheval de bataille au sein de cet établissement public de référence au Kongo Central. Ce, en vue de mettre à la disposition du pays des produits compétitifs sur le marché de l’emploi.

Profitant de cet honneur que le gouvernement central lui a rendu, à travers le ministère de l’ESU, le DG de l’ISC/Matadi a exhorté les autres membres du comité de gestion à conjuguer des efforts pour la réussite et l’atteinte des objectifs assignés.

Le DG Kinkela est un bel exemple à suivre en matière de gestion. Aux autres gestionnaires des établissements supérieurs et universitaires de lui emboîter les pas.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

S’alignant presque sur la ligne de la Majorité présidentielle (MP), la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a laissé entendre que les élections reportées « au plus tard en décembre » auront...