A la Une

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Céder le pouvoir « dans son propre intérêt et celui de son pays »

Président à deux reprises (1976-1979, 1999-2007), le Nigérian Olusegun Obasanjo s’est investi...

Imprimer

Sud-Kivu : les deux journalistes arrêtés à Fizi libérés

Écrit par Donatien Ngandu, mercredi le . Publié dans Société

Dans un communiqué daté de mardi 3 septembre, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), a dit « prendre acte » de la libération de Médard Lwango Msafiri et d’Useni Ndixy, deux journalistes travaillant à Radio Baraka, station communautaire émettant à Fizi, territoire situé à plus 200 kms de Bukavu (Sud-Kivu).

Cette ONG de défense de la liberté de la presse, fait savoir que nos confrères Médard Lwango Msafiri et Useni Ndixy ont été libérés le lundi 2 octobre 2017 dans la soirée. Cela, après sept heures de détention au bureau des renseignements militaires au centre de Baraka.

Dossier transféré à l’ANR/Baraka

Selon OLPA, Ils ont été entendus sur procès-verbal par deux officiers militaires qui leur reprochaient d’avoir diffusé de fausses  informations qui démobilisent les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagés dans les combats contre des miliciens Maï-Maï dirigés par M. Yakutumba. Il a été demandé aux journalistes de se présenter hier 3 octobre 2017 à 6 heures au bureau de l’Agence nationale de renseignements (ANR/Baraka) où leur dossier a été transféré.

À titre de rappel, les deux journalistes ont été interpellés par un groupe d’éléments des FARDC alors que Médard Lwango  Msafiri présentait le journal parlé le 2 octobre 2017. Au cours de ce journal, la radio Baraka a diffusé les déclarations de M. Djuma Kiratwa, chef de groupement de Balala-Nord, démentant une rumeur sur la présence de la milice Ngimino dans la localité de Lusenda pour appuyer les forces loyalistes dans les combats contre des miliciens Maï-Maï dirigés par Yakutumba.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Trois jours après l’attaque de son domicile, à Kinshasa, le président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), Joseph Olenghankoy, s’interroge sur l’absence d’intervention de la police. Celui...