A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Sud-Kivu : les deux journalistes arrêtés à Fizi libérés

Écrit par Donatien Ngandu, mercredi le . Publié dans Société

Dans un communiqué daté de mardi 3 septembre, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), a dit « prendre acte » de la libération de Médard Lwango Msafiri et d’Useni Ndixy, deux journalistes travaillant à Radio Baraka, station communautaire émettant à Fizi, territoire situé à plus 200 kms de Bukavu (Sud-Kivu).

Cette ONG de défense de la liberté de la presse, fait savoir que nos confrères Médard Lwango Msafiri et Useni Ndixy ont été libérés le lundi 2 octobre 2017 dans la soirée. Cela, après sept heures de détention au bureau des renseignements militaires au centre de Baraka.

Dossier transféré à l’ANR/Baraka

Selon OLPA, Ils ont été entendus sur procès-verbal par deux officiers militaires qui leur reprochaient d’avoir diffusé de fausses  informations qui démobilisent les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagés dans les combats contre des miliciens Maï-Maï dirigés par M. Yakutumba. Il a été demandé aux journalistes de se présenter hier 3 octobre 2017 à 6 heures au bureau de l’Agence nationale de renseignements (ANR/Baraka) où leur dossier a été transféré.

À titre de rappel, les deux journalistes ont été interpellés par un groupe d’éléments des FARDC alors que Médard Lwango  Msafiri présentait le journal parlé le 2 octobre 2017. Au cours de ce journal, la radio Baraka a diffusé les déclarations de M. Djuma Kiratwa, chef de groupement de Balala-Nord, démentant une rumeur sur la présence de la milice Ngimino dans la localité de Lusenda pour appuyer les forces loyalistes dans les combats contre des miliciens Maï-Maï dirigés par Yakutumba.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.