A la Une

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

L’exemple zimbabwéen interpelle : quitter le pouvoir dans la dignité

Au Zimbabwe, l’après-Mugabe se dessine. L’heure est aux négociations entre les galonnés de...

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

Imprimer

Kasaï Central : enfin, la Céni démarre l’opération d’enrôlement des électeurs

Écrit par Hervé Ntumba le . Publié dans Online Dépêches

Après une longue attente, la Céni a mis fin à l’incertitude, en procédant au lancement de l’opération d’enrôlement des électeurs dans le Kasaï Central.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a démarré, le mardi 12 septembre, l’opération   d’identification et d’enrôlement des électeurs, avec livraison immédiate de la carte d’électeur, dans le Kasaï Central.

C’est désormais une réalité. À l’école primaire Buena Muntu 1, la première carte d’électeur a été imprimée et remise à Mukenge Masanka Ambroise, vice-président de l’assemblée provinciale à 8h30’.

Elle a connu un succès par rapport à l’engouement constaté dès le premier jour dans ce centre d’inscription. Interrogé à ce sujet,  le rapporteur de la Céni, Jean-Pierre Kalamba, s’est dans le Kasaï Central. Lors du lancement officiel de cette opération, au siège provincial de la Céni, Jean-Pierre Kalamba a avancé des prévisions d’un million cinq cent mille (1 500,00) électeurs, renseigne 7sur7.cd. Et, le lancement est intervenu après la caravane motorisée conduite par le comité de la Céni en charge des questions électorales.

L’opération lancée, les femmes enceintes et  personnes âgées ont été prises en priorité par la Céni pour se faire enregistrer. Les rangées pour hommes et femmes ont été bien tenues. Les jeunes ne se sont précipités pour obtenir la carte à n’importe quelle condition. Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) commis à la surveillance ont, pour leur part, fait respecter l’ordre. D’autre part, le déroulement des opérations à l’intérieur du centre d’inscription ont connu quelques faiblesses du début. Aussitôt détectées, elles ont été corrigées.

À noter que la Céni avait décidé la suspension des opérations d’enrôlement des électeurs dans le Grand Kasaï pour des raisons sécuritaires.

Pour rappel, l’Organisation des Nations unies (ONU) a alloué près de 10 millions de dollars américains afin de  répondre à la crise humanitaire qui secoue les provinces du Kasaï, suite aux affrontements entre les forces de l’ordre et les présumés miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu.

Au demeurant, il revient à la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) de déployer ses Casques bleus en vue de renforcer la sécurité dans cette partie du pays, où plusieurs établissements ont été saccagés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Un millier de personnes ont manifesté samedi 18 novembre 2017 à Paris contre des cas d'esclavage en Libye dénoncés dans un documentaire choc de la chaîne américaine CNN....