A la Une

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Le torchon brûle entre la société Dispromalt, spécialisée dans l’affichage publicitaire, et le...

Les humeurs

Les humeurs

On ne cessera jamais de le dénoncer. La gestion opaque des deniers publics reste une...

Le président Kabila intervient ce samedi devant l’Assemblée générale de l’ONU

Le président Kabila intervient ce samedi devant l’Assemblée générale de l’ONU

Après Kananga où il a inauguré mardi dernier le forum sur la paix et le développement dans...

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

L’hypothèse d’une transition sans le président Kabila gagne de plus en plus du terrain. Elle a...

Laissés pour compte

Laissés pour compte

La République démocratique du Congo traverse l’une des crises la plus dangereuse de son...

Imprimer

Haut-Lomami : deux personnes mortes foudroyées à Malemba Nkulu

Écrit par La rédaction, publié lundi 11 Septembre 2017. Publié dans Brèves

La foudre a tué deux personnes lors de la première pluie de la saison,  qui s’est abattue sur le territoire de Malemba Nkulu dans la province du Haut-Lomami  dans la nuit de jeudi à vendredi 8 septembre. Plusieurs  maisons  ont été également détruites. Les localités les plus touchées sont celles de la chefferie  de Mulongo.

Les sources sur place à Mulongo indiquent que la pluie était très fine  et elle est tombée pendant plus d’une heure dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle était accompagnée d’un vent violent, qui a causé plusieurs dégâts: la foudre s’est abattue sur deux personnes qui sont mortes à Twite et à Musumbu, deux localités situées entre 4 et 6 Km de Mulongo Centre.

 

Dans d’autres localités, on dénombre plusieurs maisons écroulées ou ayant perdu leurs toitures. Il s’agit  notamment de Twite, Mutembwa, Musumbu et Kiwewe.

 

L’école primaire Muyombe  dans la localité de Twite, construite en matériaux durable, est parmi les bâtisses écroulées. Les murs de deux salles de classe de première année primaire sont tombées et leurs toitures, emportées.

 

Ceux qui ont perdu leurs biens essayent d’en récupérer quelques-uns, afin de se construire de logis de fortune. D’autres habitants ont trouvé refuge dans de familles d’accueil.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le 21 septembre de chaque année, le monde entier célèbre la Journée mondiale de la paix. Au-delà de plusieurs activités prévues, en marge de cette journée, une cérémonie officielle a été organisée, le...