A la Une

Qui a bu boira

Qui a bu boira

À l’heure actuelle, accepter de travailler avec le gouvernement congolais, c’est porter un...

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

RDC: Une responsabilité historique pour un nouveau départ

Les USA et l’UE sont d’accord pour une transition sans Kabila. Raison, préparer en toute sérénité...

La tension monte

La tension monte

Il n’y aura pas d’élections en décembre 2017. C’est une certitude. Comme en 2016, la République...

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

La RDC expose ses diverses opportunités d’investissements au Forum Naturallia 2017

C’est un travail de promotion des investissements qu’est allé mener au Canada, à l’occasion du...

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur...

Imprimer

Haut-Lomami : deux personnes mortes foudroyées à Malemba Nkulu

Écrit par La rédaction, publié lundi 11 Septembre 2017 le . Publié dans Brèves

La foudre a tué deux personnes lors de la première pluie de la saison,  qui s’est abattue sur le territoire de Malemba Nkulu dans la province du Haut-Lomami  dans la nuit de jeudi à vendredi 8 septembre. Plusieurs  maisons  ont été également détruites. Les localités les plus touchées sont celles de la chefferie  de Mulongo.

Les sources sur place à Mulongo indiquent que la pluie était très fine  et elle est tombée pendant plus d’une heure dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle était accompagnée d’un vent violent, qui a causé plusieurs dégâts: la foudre s’est abattue sur deux personnes qui sont mortes à Twite et à Musumbu, deux localités situées entre 4 et 6 Km de Mulongo Centre.

 

Dans d’autres localités, on dénombre plusieurs maisons écroulées ou ayant perdu leurs toitures. Il s’agit  notamment de Twite, Mutembwa, Musumbu et Kiwewe.

 

L’école primaire Muyombe  dans la localité de Twite, construite en matériaux durable, est parmi les bâtisses écroulées. Les murs de deux salles de classe de première année primaire sont tombées et leurs toitures, emportées.

 

Ceux qui ont perdu leurs biens essayent d’en récupérer quelques-uns, afin de se construire de logis de fortune. D’autres habitants ont trouvé refuge dans de familles d’accueil.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La dégradation de la situation humanitaire dans  la région du Kasaï causée par les affrontements de triste mémoire risque de provoquer des maladies, tueries, particulièrement pour les femmes et les...