A la Une

Les non-dits de Brazza

Les non-dits de Brazza

Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la...

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

RDC: la Machine à voter risque de compromettre la présidentielle

Retard pris dans le vote de la nouvelle loi électorale ; refus d’appliquer l’Accord du 31...

Appel à la raison

Appel à la raison

Les règles de jeu ne peuvent être changées en cours de jeu… Sinon, elles seraient destinées...

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

8ème Tribune d’Adolphe Muzito: La RDC un royaume des aveugles conduit par des borgnes

La loi électorale adoptée par la chambre basse est la réponse à une tribune publiée le 21...

L’horloge tourne

L’horloge tourne

Après la publication du calendrier électoral par la Commission électorale nationale...

Imprimer

Haut-Lomami : deux personnes mortes foudroyées à Malemba Nkulu

Écrit par La rédaction, publié lundi 11 Septembre 2017 le . Publié dans Brèves

La foudre a tué deux personnes lors de la première pluie de la saison,  qui s’est abattue sur le territoire de Malemba Nkulu dans la province du Haut-Lomami  dans la nuit de jeudi à vendredi 8 septembre. Plusieurs  maisons  ont été également détruites. Les localités les plus touchées sont celles de la chefferie  de Mulongo.

Les sources sur place à Mulongo indiquent que la pluie était très fine  et elle est tombée pendant plus d’une heure dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle était accompagnée d’un vent violent, qui a causé plusieurs dégâts: la foudre s’est abattue sur deux personnes qui sont mortes à Twite et à Musumbu, deux localités situées entre 4 et 6 Km de Mulongo Centre.

 

Dans d’autres localités, on dénombre plusieurs maisons écroulées ou ayant perdu leurs toitures. Il s’agit  notamment de Twite, Mutembwa, Musumbu et Kiwewe.

 

L’école primaire Muyombe  dans la localité de Twite, construite en matériaux durable, est parmi les bâtisses écroulées. Les murs de deux salles de classe de première année primaire sont tombées et leurs toitures, emportées.

 

Ceux qui ont perdu leurs biens essayent d’en récupérer quelques-uns, afin de se construire de logis de fortune. D’autres habitants ont trouvé refuge dans de familles d’accueil.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Les non-dits de Brazza
lundi 11 décembre 2017
Brazzaville a organisé un mini-sommet, le samedi 9 décembre, qui a réuni trois présidents de la sous-région : l’Angolais Joao Manuel Gonçalves Lourenço, le Congolais Joseph Kabila Kabange et...